Le mot pour rire : Pour quelques grammes de moins

Le mot pour rire : Pour quelques grammes de moins

Je ne vous apprendrai rien, mais en politique tous les moyens sont bons, même les plus nuls, pour démolir ses adversaires.

Le dernier moyen, très médiocre d’ailleurs, qui a été trouvé chez nous c’est la bouteille de gaz.

C’est vrai que ce truc moche, difforme et pesant pourrait être en soi une arme redoutable, mais, franchement, pas entre gens civilisés. Pourtant, certains, en mal d’arguments de poids, n’ont trouvé que ça pour s’attaquer au gouvernement dont le bilan jusqu’à présent, c’est vrai, est plutôt léger. Beaucoup, dont votre insolent serviteur, lui ont déjà reproché de vendre du vent, mais de là à l’accuser de mettre de l’air dans le gaz, je trouve que ça ne pèse pas lourd.

Vraiment, je ne vois pas des ministres en train de vider des bouteilles pour le seul plaisir d’alléger le pouvoir d’achat des citoyens qui en ont déjà gros sur l’estomac. Trêve de plaisanterie ! L’opposition doit chercher mieux pour se marrer de la majorité, et cette dernière – le mot est fortuit – doit désormais peser ses mots avant de faire ses promesses.

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *