Le mot pour rire : Toujours plus haut…

Le mot pour rire : Toujours plus haut…

Comme c’est lundi, je vais vous raconter une blague pour bien démarrer la semaine. Elle est un peu dure, mais je crois qu’elle n’est pas mal. C’est l’histoire d’un Texan condamné à la peine capitale. Le jour de son exécution, on le fait entrer dans une petite salle où il y a une grande chaise avec des fils électriques partout. Intrigué, il interroge son accompagnateur : «Ça sert à quoi, tout ça ? ». Et ce dernier lui rétorque du tac-au-tac : «Asseyez-vous, je vais vous mettre au courant». 

Je sais, je vous avais prévenus, c’est une blague affreuse, mais elle m’est revenue à l’esprit dès que j’ai appris ce week-end que notre cher gouvernement s’apprête à relever le prix de l’électricité pour, nous explique-t-il, sauver le soldat ONEE. Moi, je veux bien qu’on augmente tout ce qu’on veut – «elle ne monte pas, elle ne monte pas», comme on dit si bien chez nous –  mais j’aurais préféré que nos amis, qui nous voulaient tellement du bien, nous mettent au courant avant de nous mettre sur le gril. Maintenant, c’est trop tard : nous sommes déjà cuits.
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *