Chroniques

Le mot pour rire : Tout le monde peut se tremper

© D.R

A l’heure où  Sandy faisait des ravages chez nos amis Yankees, et que, chez nous, la pluie si bienfaitrice, en tombant, a fait tomber, encore une fois, une maison tombale avec deux victimes à  la sortie, votre rigolo serviteur est tombé des nues en apprenant, en même temps que tout le monde, que le fameux rachat de la fameuse équipe par le fameux industriel marocain,  n’était qu’une «information fausse et sans fondement». D’ailleurs un démenti a été publié aussitôt, mais pas aussi tôt pour me permettre de botter en touche. C’est la loi de la presse. Si on ne se presse pas, on se fait avoir. Ceci dit, je me dois de m’en excuser, certes, mais, franchement, il n’y a pas eu mort d’homme. Après tout, investir dans le foot n’a jamais été un délit, et aider son prochain est une vertu qui ne saurait être démentie.
A demain

Articles similaires

Chroniques

Inhumani sumus

L’homme est au fond une bête sauvage, une bête féroce. Nous ne...

Chroniques

Cultivons la diversité du vécu de chacun dans nos échanges avec les autres !

L’âge ne définit personne, seule l’expérience personnelle de chacun pourrait le faire...

Chroniques

La publicité inclusive, un enjeu aussi bien sociétal qu’économique

La publicité inclusive consiste à représenter différents groupes ethniques ou sociaux (LGBTQ+,...

Chroniques

Le temps du Maroc

Un impératif se pose dès à présent : faire que notre jeunesse...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus