Chroniques

Le mouvement associatif marocain… unique !

© D.R

Je connais beaucoup de pays qui rêveraient de posséder un tel maillage associatif, dans les pays de notre «profil» je ne connais pas d’équivalent.

 

 

Le Maroc -ou plus exactement nous tous- se rend-il compte de la chance qu’il a de posséder un mouvement associatif de cette qualité.
Nous parlons volontiers de société civile, pour ce qui me concerne je préfère parler d’acteurs associatifs car cela implique un engagement différent, plus concret, plus «contraignant» en ce sens où créer une association, puis la gérer est une réelle responsabilité et engage celui ou celle qui le fait auprès de tous ses membres.
Faire partie de la société civile n’est pas négligeable bien sûr mais entraîne une responsabilité envers soi avant tout.
Bref tout cela pour dire que le mouvement associatif marocain est d’une qualité exceptionnelle, en particulier celui qui est actif sur le terrain, au contact des citoyens, confronté aux réalités et aux difficultés de nos concitoyens.
Sincèrement il suffit d’être présent sur ce terrain pour se rendre compte que les acteurs associatifs sont infiniment plus engagés, plus impliqués, plus performants que la majorité des élus.
Un sondage en ce sens, à mon avis, conforterait ce sentiment, nos compatriotes savent à qui s’adresser -et sur qui compter !
L’autre fait marquant est de constater à quel point ce sont les femmes et les jeunes qui «tiennent» et font vivre notre mouvement associatif.
Je connais beaucoup de pays qui rêveraient de posséder un tel maillage associatif, dans les pays de notre «profil» je ne connais pas d’équivalent, en Europe c’est la France qui a, me semble t-il, le mouvement associatif le plus dense.
Certes les occasions pour la presse de s’en rendre compte et d’y faire référence sont les périodes tel le mois de Ramadan ou encore lors d’un cataclysme tel le tremblement de terre, mais si la visibilité médiatique est plus grande en ces moments là, croyez-moi c’est au quotidien, tout au long de l’année que l’on peut mesurer l’engagement de ces bénévoles.
D’autre part il ne faudrait pas croire que cet engagement «se limite» au social, les acteurs culturels, les acteurs sportifs, humanitaires, éducatifs… font eux aussi un travail de fond, remarquable et indispensable.
En fait la société marocaine avance grâce à Sa Majesté Le Roi, grâce à des investisseurs et chefs d’entreprises vertueux et un certain nombre d’élus intègres et conscients de leurs responsabilités, mais elle avance aussi -voire surtout- grâce à ces femmes, ces jeunes, ces quelques intellectuels investis de leur rôle auprès de leurs compatriotes.
Les femmes engagées ce n’est un secret pour personne (sauf bien sûr ceux qui refusent de le voir) sont celles qui font avancer les causes les plus ardues, elles n’ont pas froid aux yeux et ont des convictions bien ancrées, quant aux jeunes croyez-moi, ils ont non seulement l’énergie et le courage que leur donne leur jeunesse mais sont également porteurs de valeurs que bien des adultes ont oubliées en route.
Je les ai vus à l’œuvre dans la montagne sinistrée après le séisme et croyez-moi ils ont fait preuve d’un patriotisme hors pair, j’ai aussi participé à leurs côtés aux actions de solidarité qu’ils ont organisées durant le mois de Ramadan écoulé, peu nombreux sont ceux qui sont conscients de ce que nous leur devons, pire dans nombre de villes et de communes on continue à les ignorer, voire à les mépriser.
Je me prépare à vivre avec eux une belle initiative qui va être organisée dans les prochains jours.
Une activité sportive qui va mettre sous les projecteurs un sport adulé par les jeunes -et que malheureusement nous continuons à ignorer, le streetworkout !
En effet les très jeunes membres de l’association JAMS (Jeunes Athlètes Marrakchis du Street) invitent plus de 20 jeunes Streetworkers de tout le Royaume à se confronter dans une compétition nationale le 20 avril à Marrakech et je vous encourage sincèrement à y assister vous découvrirez ce sport et en même temps de jeunes athlètes absolument magnifiques.
Comptez sur moi pour continuer à vous informer des belles choses dont notre mouvement associatif nous gratifiera et lorsque vous le pouvez donnez leur un coup de main, ou mieux encore engagez-vous !!!

Articles similaires

Chroniques

Kaïs Saëd, l’autre Tebboune

Depuis son arrivée au pouvoir, Kaïs Saëd s’est arrangé pour mettre la...

Chroniques

Drame humain à Gaza : Ou l’art de justifier l’horreur

Il n’y a strictement aucune différence entre l’invasion de l’Ukraine par l’armée...

Chroniques

Des histoires, des racines et des ailes…

Vous revenez dans la ville de vos parents et de leurs parents,...

Chroniques

Tim et Mehdi, nos enfants prodiges du foot!

Nous avons de véritables pépites au cœur de notre jeunesse, qui font...