Mieux vaut en rire: Cousu de fil rose…

Mieux vaut en rire: Cousu de  fil rose…

Malgré la forte chaleur qui sévit ces derniers jours, j’ai l’impression qu’un vent encore plus chaud chargé de puritanisme et d’intolérance souffle sur notre pays.

Non, je ne suis pas très inquiet parce que la météo et la pudibonderie n’ont jamais fait bon ménage. Ou plutôt si : elles s’entendent plutôt bien. Par exemple, il suffit qu’il fasse un peu chaud, ici ou ailleurs, pour qu’on se mette aussitôt à l’aise.

La plupart des hommes se mettent en short, tee-shirt, chemisette et tongs, et les femmes… Ah ! c’est vrai, les femmes, c’est un peu plus compliqué. Surtout ici, chez nous, ou dans des contrées comme la notre. Alors, justement, j’aimerais bien que quelqu’un, de préférence qui ne soit pas un illuminé, m’éclaire sur un point: dès que l’été pointe son nez bronzé, pourquoi certains mecs se permettent de montrer fièrement  leurs jambes souvent moches et leurs torses souvent velus, alors que leurs compagnes restent enveloppées de la tête aux pieds par des étoffes sombres et sûrement bouillantes.

C’est insupportable ! Je ne connais pas grand-chose en religion, mais je ne pense pas une seconde que les saintes écritures préconisent ce comportement si inégalitaire et si inhumain.  Je vois des couples comme ça se balader un peu partout y compris dans des grands magasins chics. Là, par exemple, on voit parfois le conjoint ou bien  juste le petit copain – qu’est ce que j’en sais, moi! – choisir tranquillement  le dernier maillot ou le dernier débardeur au moment où son épouse  ou juste sa maîtresse légale – qui va vérifier ? – n’ose même pas regarder du côté des robes de soirées pourtant noires et longues. Je suis sûr que ce sont souvent ces mêmes bonhommes ou des machos pareils qui passent leur temps à nous faire des sermons sur la soi-disant « perte de nos valeurs morales »  et sur la « nécessaire surveillance de notre descendance pour éviter qu’elle ne soit happée par la décadence ».

Moi, ceux qui me font le plus marrer, quoique de moins en moins, ce sont ceux qui nous cassent les oreilles à longueur de journée sur  «les dangers de l’Internet  et de la télévision» sur l’esprit pur et puéril de notre progéniture. Si on suit leur raisonnement, on devrait tous enfermer nos enfants dans une chambre froide, leur bander les yeux et leur boucher les oreilles jusqu’au jour où toute la technologie disparaîtra complètement de notre planète.

Ils ne comprennent pas  et n’arriveront jamais à comprendre que toute génération a le pouvoir d’affronter les défis et les enjeux de son époque et que la télé ou Internet ne sont pas plus dangereux que les inventions d’il  y a quelques années comme la radio, le téléphone, l’aéroplane, le minitel, le stylo ou même… le frigo. A moins que ces gens-là aimeraient nous ramener, mais n’osent pas l’avouer, à l’ère de la pierre taillée, des dattes et du petit lait et du voyage à dos de mulet. On s’amuserait alors à faire la guerre aux tribus voisines à qui on taperait les vivres pour vivre et leurs femmes pour s’accoupler, et durant les périodes de paix, on passerait notre temps à prier et à égrener nos chapelets. La belle vie, quoi !  Je suis sûr que quand vous allez me lire, vous allez rire, mais franchement, ça ne devrait pas nous faire marrer. 

Au contraire, nous devons prendre ces sermonneurs de la dernière heure très au sérieux et ne pas trop les laisser déclencher les orages comme bon leur semble. Croyez-moi, ils ne sont pas plus musulmans ou plus pieux que vous ou moi, mais contrairement à nous, ils osent afficher et défendre leurs croyances pourtant souvent archaïques et rétrogrades.

Alors, profitons du beau temps qui arrive pour leur montrer que le Maroc a bien l’intention de gagner la bataille du développement et du progrès, et qu’il n’y a plus de place ni pour les mulets ni pour fabuler.
En attendant, je souhaite un très bon week-end à tous les gens du progrès et à toutes les modernistes. Quant aux autres…

Un dernier mot sous forme de devinette pour rigoler : quel est le rapport entre la darija pour tous nos enfants et le bac français pour certains seulement?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *