Accueil Chroniques Nefs et niya !
Chroniques

Nefs et niya !

Historique, En demi-finale !
Que dire, quoi écrire qui ne soit pas ordinaire face à cette épopée de notre équipe nationale qui elle-même est loin d’être ordinaire ?
Jusqu’au bout du rêve, jusqu’au bout de leurs rêves, de nos rêves : une équipe, un leader nous ont redonné une fierté que nous avions tendance à oublier dans notre quotidien -entre Covid et hausse des prix, entre joie de vivre éteinte et crainte du lendemain. Ils nous ont redonné l’amour de nous-mêmes et confiance en nous.
J’ai voulu être original, pas facile !
J’ai alors eu l’idée de me reporter à mes propres posts sur Facebook qui, en quelque sorte, retracent ces jours extraordinaires que nous venons de vivre. J’en ai choisi quelques-uns qui restent comme des marqueurs de notre état d’esprit et de la fièvre qui s’est emparée de nous, du peuple à Sa Majesté !
Le dénominateur commun en est «Un Roi, une équipe, un drapeau, un peuple», j’espère que vous aurez plaisir à les lire et… à vous y retrouver …
Gigantesque !
Nefs et Niya nous mènent en ½ finale …
Merci !
On a souvent dit que le patriotisme, l’amour du drapeau, le chant de notre hymne national étaient aujourd’hui en berne, ce Mondial est la preuve du contraire. Dans tous les stades où se déroulent les matchs, le rouge de notre drapeau recouvre tout sur son passage, « Allah, Al Watan, Al Malik » est chanté à gorge déployée… de même dans toutes les rues du Royaume et d’ailleurs…
Le monde semble nous découvrir.
Merci à nos jeunes footballeurs et Walid Regragui d’avoir su «ranimer la flamme» !!!!
La leçon !
Volonté, endurance, foi, patriotisme, esprit d’équipe, confiance en soi… telles sont les qualités de nos Lions, guidés par un leader charismatique.
Retenons cette leçon et mettons-la à profit : nos jeunes ont du talent, à nous de leur donner les moyens de le développer.
Pour cela il leur faut : une vision d’avenir et une politique ambitieuse doublées d’empathie, reconnaissance, amour, respect…
Faisons de notre jeunesse la locomotive de notre pays, elle en est le sang neuf !
#BonoHommeDuMatch…
Le Roi et le peuple !
Incroyables images de notre Roi, drapeau à la main, au diapason des millions de Marocain(e)s célébrant la victoire des Lions.
C’est au Maroc, c’est LE Maroc !
Dieu, la Patrie, le Roi !
L’ami Walid !
Petit clin d’oeil personnel tiré de mon article «Walid et ses p’tits gars» :
«Permettez-moi un petit aparté personnel, j’adore l’écouter parler, bien sûr pour les propos qu’il tient mais aussi pour sa façon de s’exprimer dans notre belle darija, avec cet accent venu d’ailleurs, cette prononciation spécifique, cette syntaxe particulière : je m’y retrouve tellement, je m’y reconnais tant.
Cette manière de prononcer qui nous est propre à nous enfants d’immigrés -et qui nous vaut souvent des sourires ou des quolibets (toujours gentils)- et qui quelque part montre notre attachement à notre pays d’origine.»
Ahmed Ghayet
#walidregragui
Le leader et l’esprit d’équipe !
~J’adore cette photo : Walid Regragui porté en triomphe par ses gars, on y sent de la reconnaissance, du respect, du bonheur, de l’émotion… c’est cela un leader et c’est cela un esprit d’équipe !
#lionsdelatlas
C’’est le moment ou jamais !
Nos jeunes footballeurs font la Une de L’Équipe !
Voilà exactement ce que je veux dire lorsque j’exorte notre Société à donner leur chance à nos jeunes !
Ils sont capables de miracles !!!
Mettons à profit l’instant, il est idéal pour utiliser notre euphorie et donner les moyens de ses talents à notre jeunesse.
Permettez-moi de revenir en ce moment précis sur un leitmotiv que je ne cesserai de répéter : Nos jeunes ont du talent !
Et contrairement à ce que je lis ou entends : nos jeunes sont patriotes, engagés, volontaires, ambitieux, avides d’espoir et de perspectives.
Faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que leur avenir soit ici et non pas dans ces «barques de la mort» ni dans les chimères d’une Europe qui n’a rien à leur offrir.
Aidons-les à se construire un futur chez eux !
Dorénavant je sais que notre mot d’ordre au sein du mouvement associatif sera : Nefs et niya…

par Ahmed ghayet

Articles similaires

Jouer est une maladie

Le jeu pathologique fait des ravages au Maroc aujourd’hui , on parle...

Le renseignement à l’épreuve de nouvelles régles de jeu

L’évolution du renseignement tient essentiellement à l’essor des systèmes de communication et...

Le mariage des jeunes filles mineures : Un vol qualifié selon une étude de l’ONDH

Le phénomène du mariage des jeunes filles est incontestablement la chose qui...

Kachkoul ded lberd, écharpes contre le froid

«Écharpes contre le froid», sera la première action de jeunes Casaouis, réunis...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie