Osons la fraternité !

Osons la fraternité !

Notre pays, notre monde, vivent une période particulièrement douloureuse, anxiogène.

Nul ne pouvait imaginer connaître un jour une telle situation… Le Maroc, sous l’impulsion de notre Souverain, a pris les mesures nécessaires pour résister et éviter le pire à notre population, bien évidemment il ne s’agit pas de crier victoire mais de dire -qu’avec nos propres ressources- nous nous donnons les moyens de traverser la pandémie «au mieux»…

Le confinement et la distanciation sociale que nous impose le virus ne font pas partie de notre culture, de nos mœurs -pourtant ils sont indispensables. Pour nombre d’entre nous, dont les conditions de vie sont précaires, dont les conditions de logement sont dégradées, pour les jeunes, il s’agit en fait d’un «enfermement dans le confinement».

Dans toute maladie, dans tout moment difficile, le mental compte énormément, il est l’un des éléments clés pour s’en sortir. Or de quelque côté que l’on se tourne aujourd’hui sur le Web, tout n’est qu’anxiété, partage de nouvelles désolantes, fake news destructrices, photos et vidéos déprimantes… cette impression mortifère de tourner en huis clos.

Il ne s’agit nullement de nier la triste réalité, mais un groupe de personnes engagées, motivées et résolument optimistes dont j’ai l’honneur de faire partie aux côtés de Salim Benali, de Taoufik Adal, a fait un autre pari.
il s’agit pour eux en créant Osons la réalité, de donner des raisons d’espérer, des motifs d’y croire, des moyens pour rebondir… et de «profiter» de cette période pour préparer l’après.
Panser le Maroc d’aujourd’hui pour penser le Maroc de demain.

Osons la fraternité n’est pas un «groupe de plus», vous n’y trouverez pas d’infos déprimantes, pas de fake news, pas non plus ce qui se publie partout et se partage sans discernement, la volonté des initiateurs est de créer un espace de rencontre, de partage d’idées, de réflexions, un espace d’échange, résolument positif : une page FB «Osons la fraternité» a été lancée il y a 3 jours, dont l’objectif est de ne publier que des nouvelles porteuses d’espoir, des posts optimistes, des photos et des vidéos motivantes, belles. D’y faire régner concrètement le vivre-ensemble, mettre en avant les actions de synergie, de «donner de l’énergie», de l’élan… d’ y parler -et y montrer- la jeunesse sous ses meilleurs aspects, etc.

Et en même temps : Réfléchir au Maroc d’après – notamment via la culture- en donnant la parole à tous ceux qui s’inscrivent dans cette optique : dans un premier temps en invitant chacun à y participer par des vidéos, des photos, des textes, des discussions mobilisatrices, des propositions… puis à la sortie du confinement en poursuivant l’engagement, concrètement dans la vie réelle.
Dans l’immédiat il nous faut traverser le confinement, vaincre le virus, ensuite viendra la construction d’une «nouvelle société» qui est d’ailleurs déjà à l’œuvre sous nos mains.

Chacun aujourd’hui annonce que rien ne sera plus comme avant, soit, mais cela dépend aussi (surtout) de nous.
Le parti pris de Osons la fraternité est l’optimisme, l’enthousiasme, l’empathie, l’innovation…
Oser la fraternité pour oser le «Nouveau Maroc».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *