Chroniques

Rire ou bien conduire, il faut choisir…

Vous savez, le rire c’est un grand art qu’il ne faut pas laisser aux seuls rigolards. Je ne sais pas pour vous, mais moi, je vous assure que je n’ai pas rigolé une seule fois, et pourtant, vous me connaissez, je ne suis pas trop coincé.

En fait, ce n’est pas de ces sitcoms et autres débilités que je voulais vous parler aujourd’hui, mais de cette campagne de prévention routière qui a été lancée sur nos chaînes en pleine période d’indigestion télévisuelle. Je crois qu’ils ont dû se rendre compte que leurs trucs ne nous faisaient pas trop marrer, alors ils nous ont bazardés ça dans la tronche.

Le problème, à mon humble avis d’ex-fils de pub repenti, c’est que cette campagne est non seulement pas marrante, mais elle est, en plus, inappropriée et dangereuse. Personnellement, je raffole de l’humour de 2ème degré, mais quand je sais que nos routes font près de 4.000 morts et des dizaines de milliers de blessés par an, là, je ris jaune. Jaune citron. Pigera qui pourra.

A demain

Articles similaires

Chroniques

Ce fameux premier pas, si terrorisant et pourtant si nécessaire !

Le changement ! C’est exactement ça qui fait de notre premier pas une...

Chroniques

Relations Maroc-France : Vers l’ouverture d’une nouvelle page ?

Au fond, les deux pays tiennent à la très forte relation d’amitié...

Chroniques

Et si le sport était bien plus que du sport ?

Des stars du foot ont compris à quel point leur charisme et...

Chroniques

Malgré tout, Macron reste silencieux sur le Maghreb

Tant qu’Emmanuel Macron n’a pas indiqué la nature des choix qu’il compte...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux