Chroniques

Tim et Mehdi, nos enfants prodiges du foot!

© D.R

Nous avons de véritables pépites au cœur de notre jeunesse, qui font pour le rayonnement de notre pays tout autour du globe bien plus et bien mieux que ne le font tant et tant de « pros de la Com’», et nous les méconnaissons totalement.

On dit souvent que nul n’est prophète en son pays, cela se vérifie une fois de plus.
Nous avons de véritables pépites au cœur de notre jeunesse, qui font pour le rayonnement de notre pays tout autour du globe bien plus et bien mieux que ne le font tant et tant de « pros de la Com’», et nous les méconnaissons totalement.
J’ai cette chance de les rencontrer, de dialoguer puis d’agir avec eux, c’est ainsi qu’à mon tour je veux vous les faire découvrir, oh notre jeunesse, quant à elle, les connaît bien, il suffit de voir le nombre de selfies qu’on leur demande dans la rue… mais nos décideurs, nos leaders, nos politiques… malheureusement les ignorent.
Haytem Argane, célèbre sous le surnom de « Tim », grâce à son talent, sa facilité d’écriture, sa rigueur, sa façon extraordinaire de passer des messages à travers ses vidéos… a été remarqué au plus haut niveau de la FIFA, et aujourd’hui lorsque vous visitez les comptes de cette instance internationale eh bien c’est Haytem que vous voyez.
Haytem est un maestro en son domaine et les quelque 50 millions de followers l’adorent -dont bien évidemment la jeunesse marocaine.
Tim, avec finesse, avec intelligence et tact, sans jamais contrevenir à la déontologie de la FIFA, sait merveilleusement parler de notre pays, suggérer de belles choses, poster un détail, une photo, une anecdote… qui nous mettent en valeur et les jeunes internautes marocains lui marquent leur gratitude par des nombres de Like qui explosent et des messages chaleureux.
Haytem qui vivait au Qatar est au Maroc et il rêve de faire encore plus pour notre pays qu’il aime d’un amour absolu.
Je passe beaucoup de temps à discuter avec lui et je sais par quel feu il est habité, me croirez-vous si je vous dis qu’il est courtisé d’une façon insistante par bien des pays et totalement ignoré par le sien !
C’est un crève-cœur pour lui et je le pense sincèrement, une perte absolue pour nous.
La reconnaissance des nôtres devrait être une priorité, elle est malheureusement aux oubliettes.
Sa Majesté le Roi -visionnaire- n’a de cesse d’appeler justement à cette reconnaissance de nos compétences à l’étranger, et de leur permettre de s’exprimer ici dans leur pays d’origine, Haytem en un de nos plus brillants exemples !!!!
Le second de nos jeunes dont je souhaite vous parler s’appelle Mehdi Amri, il est Belgo-marocain et 5 fois champion du monde de petits ponts, il est suivi par 5 millions de followers et chacune de ses publications est un événement.
Sa dernière vidéo de 11 secondes postée la semaine dernière où il dribble devant la Mosquée Hassan II a réalisé plus de 14 millions de vues en 48 heures. Mehdi est un véritable phénomène, il lui est impossible -et j’en suis témoin- de marcher dans la rue ou bien de s’asseoir à la terrasse d’un café sans être assailli par ses fans. Il est appelé dans de nombreux pays pour des démonstrations, de grandes marques lui envoient des propositions, l’image de notre pays et de nous-mêmes qu’il diffuse à une échelle mondiale est chaleureuse, vive, captivante.
Un jour c’est Casa qu’il montre, un autre Marrakech, un troisième Essaouira, Meknès, Oujda…
Toujours entouré de jeunes Marocains, portant le maillot de l’équipe nationale, arborant notre drapeau… il est partout.
Potentiel exceptionnel, énergie inépuisable, impact extraordinaire, dans les défis des 5 années à venir, Haytem et Mehdi sont des atouts majeurs…
Des atouts majeurs, des atouts cœur !

Articles similaires

Chroniques

Nethanyahou, Raïssi, la force des symboles

Entre deux hommes que tout opposait, un destin commun et concomitant. Le...

Chroniques

La fascination de l’horreur

Il faut dire que plus le temps passe, plus les temps sont...

Chroniques

Peur d’être bon, car : Trop bon trop con !

Cette sensation de satisfaction et de mission accomplie de la bonté est...

Chroniques

La danse dangereuse au Soudan

L’armée s’est alliée à toutes les milices et à tous les mouvements...