Tout savoir sur… Le mariage des MRE au Maroc

Tout savoir sur… Le mariage des MRE au Maroc

Question :
Je suis un Marocain résidant à l’étranger, et j’avoue que cela fait très longtemps que je n’ai pas été au Maroc, et souhaite aujourd’hui me marier. Néanmoins, avec le nouveau code de la famille, je voudrais, autant que faire se peut, être en conformité à la loi. Comment faire ? ou qu’est ce qu’il faut faire…

 
Réponse :

En effet, pour que votre mariage soit valable, il y a un certain nombre de conditions de fond qu’il faut respecter d’une façon générale, notamment:

• Vous devriez être tous les deux majeurs ;

• Consentir une dot à votre future épouse (Sadaq) ;

• Le consentement des deux époux;

• La présence du tuteur si votre future épouse est mineure avec autorisation du juge de la famille ou atteinte d’une démence ;

L’absence des empêchements.
Après avoir constitué votre dossier administratif, vous vous dirigez vers un bureau d’adoul accrédité par la section de la justice de famille. L’adoul remplit un formulaire spécial de demande d’autorisation de mariage qu’il transmet au juge de famille pour l’homologuer.

A l’issue de cette étape, l’adoul est autorisé à contracter le mariage.
Après que l’acte est signé par les époux et visé par le juge de la famille, l’original de l’acte est remis à l’épouse et une copie à l’époux.

En revanche, en tant que MRE, vous avez le choix de contracter votre mariage soit aux consulats ou auprès de l’officier d’état civil du lieu de résidence, et ce, après la présentation des pièces requises.

Si vous choisissez de contracter votre acte de mariage auprès de l’officier d’état civil du lieu de résidence, cet acte doit être conforme aux dispositions du Code de la famille, il doit être déclaré et enregistré auprès des autorités marocaines. Finalement, il faut déposer une copie de l’acte de mariage civil chez les services consulaires marocains concernés, et ce, dans un délai de 3 mois à compter du jour où l’acte a été contracté.

Il est à signaler qu’il faut présenter deux témoins musulmans accompagnés de leurs pièces d’identité, si l’acte de mariage ne comporte aucune mention indiquant la présence des deux témoins, et ce, pour vous permettre de régler et d’enregistrer votre acte de mariage civil. En cas d’absence de services consulaires dans votre lieu de résidence, et cela arrive, il faut envoyer la copie citée dans le même délai au ministère des affaires étrangères et de la coopération (Direction des affaires consulaires et sociales).

Les services de ce ministère envoient ladite copie à l’officier d’état civil du lieu de votre naissance au Maroc. Si vous deux, ou l’un de vous deux, n’avez pas un lieu de naissance au Maroc, elle est envoyée à la section de la justice de famille et au procureur de Roi du tribunal de première instance de Rabat. Après avoir terminé toutes les démarches, une attestation vous est remise après enregistrement de l’acte civil auprès des services consulaires marocains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *