Chroniques

«Your chicken is bad»

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’un sujet qui est également un problème, mais je l’ai trouvé si rigolo que je me suis dit qu’il va sûrement vous faire marrer aussi. D’abord, je vais vous poser une question : saviez-vous que le Maroc importait des poules de l’étranger ?

Oui, les vulgaires poules blanches dites «modernes»… Et bien oui, et je viens de l’apprendre en faisant ma revue de presse ce matin. Et attendez: il ne l’importe pas de n’importe où, mais de Grande-Bretagne, le pays du foot anglais et du Whisky écossais ! En fait, on importait du poulet de là-haut, mais on a cessé de le faire à cause de la grippe aviaire.

C’est vrai que du coup, on n’a plus envie de rigoler, mais, on nous rassure que cette mesure est provisoire, le temps que nos amis britanniques aient anéanti tous les petits virus qui ne sont d’ailleurs à leurs yeux  pas si méchants que ça.

En vérité, ce qui m’a fait le plus marrer, ce n’est pas de savoir que la chawarma que j’ai dégustée dimanche dernier contient peut-être du sang anglais, mais surtout d’apprendre que notre pays refuse d’accorder le visa à des poulets british.
A demain

Articles similaires

Chroniques

Relations Maroc-France : Vers l’ouverture d’une nouvelle page ?

Au fond, les deux pays tiennent à la très forte relation d’amitié...

Chroniques

Et si le sport était bien plus que du sport ?

Des stars du foot ont compris à quel point leur charisme et...

Chroniques

Malgré tout, Macron reste silencieux sur le Maghreb

Tant qu’Emmanuel Macron n’a pas indiqué la nature des choix qu’il compte...

Chroniques

Cet irréfléchi besoin de s’immiscer dans la vie des autres

Nous sommes là face à une réalité qui ne souffre aucune argumentation....

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux