2021, une deuxième année de souffrance pour les artistes

2021, une deuxième année de souffrance pour les artistes

Activités culturelles à l’arrêt

S’il y a un secteur qui a subi un fort impact économique en pleine pandémie, c’est bien la culture. Bien qu’il y ait eu des réouvertures d’espaces dédiés, les artistes, comédiens et musiciens entre autres sont toujours dans l’incertitude. Hormis quelques avant-premières de films cinématographiques et de pièces de théâtre ou des concerts en présence d’un public restreint ou encore des vernissages d’expositions, les artistes n’arrivent pas à programmer des tournées que ce soit dans le pays ou à l’étranger. Pour eux, ces événements sont étroitement liés à l’amélioration de la situation épidémiologique. Pour l’heure, le variant Omicron vient tout chambouler créant ainsi un attentisme chez les professionnels de l’art alors que la créativité foisonne chez eux. Ce sont les comédiens de théâtre qui ont le plus souffert de par les fermetures successives des salles. Avec ce variant, ils caressent vivement l’espoir que ces espaces ne seront pas fermés encore une fois. Cependant, les chanteurs, eux, arrivent à tirer leur épingle du jeu.

Pour l’heure, ils se contentent de lancer des singles sans pour autant pouvoir partager des moments chaleureux avec le public de par la mise à l’arrêt des festivals qui sont aussi leur raison d’exister. Il est vrai que quelques spectacles sont animés en ligne, mais rien ne vaut le contact humain entre un artiste et son public. A leur tour, les artistespeintres parviennent à dévoiler leurs oeuvres mais la cadence de l’organisation des expositions semble ne pas être soutenue.

Par contre, certains musées, gérés par la Fondation nationale des musées, poursuivent leur ouverture ainsi que la programmation de nouvelles expositions. De leur côté, les écrivains publient leurs livres chez des maisons d’édition qui souffrent, pour leur part, de problèmes comme la cherté du prix du papier. Quand bien même, certains auteurs ont du mal à programmer des cérémonies de signature de leurs publications ou des rencontres littéraires de par l’évolution de la situation sanitaire. Aussi, la fermeture des frontières s’ajoute à leurs peines pour les priver ainsi de participer à des salons de livres.

La culture et les artistes ont manifestement encaissé des coups durs de par cette pandémie. L’art leur permettra-t-il de surmonter ces séquelles ? L’amélioration définitive de la situation sanitaire sera-t-elle à même de les conforter ? Des questions qui se posent d’elles mêmes dans ce contexte d’incertitude.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *