2M : Une programmation hilarante et informative en Ramadan

2M : Une programmation hilarante et informative en Ramadan

Séries, téléfilms, caméra cachée, émissions musicales et religieuses, magazines…

Ce sont quatre séries de production nationale qui seront quotidiennement diffusées en Ramadan sur 2M. En prime-time, la série ftour «La coopérative» égayera, selon la chaîne, la rupture du jeûne. Une œuvre qui fait «partager la vie mouvementée d’une coopérative agricole fondée par les femmes d’un village du Moyen Atlas». A partir de 20h30, les téléspectateurs découvriront chaque jour «Assir Almadfoun».

Selon la même source, ce «thriller social raconte le retour au quartier d’Othmane après dix ans d’absence, suite au meurtre de son meilleur ami dont il fut accusé». En soirée, le drame social «Héritage» s’organise autour de «Lhaj Ammar», patriarche dirigeant tout le monde à la baguette et qui, confronté à sa fin proche, doit choisir un successeur. Quant au polar sociologique «Alghariba», il fait vivre, à partir de minuit, le parcours de «Souad», femme battante ayant réussi à l’étranger et confrontée à un retour au pays difficile.

Ces séries sont ponctuées de téléfilms et du rendez-vous hebdomadaire «Zhar lbatoul» qui est un drame social. Le tout étant agrémenté chaque jour après le ftour par la caméra cachée «Mchiti Fiha». Et ce n’est pas tout. Avec «Tendances», chaque vendredi soir, la star Hassan El Fad passe au crible toute la société marocaine et s’amuse à tourner en dérision les situations de la vie quotidienne à travers une «galerie» de personnages hilarants et de portraits loufoques. De plus, le Marrakech du Rire aura droit à une rediffusion pendant le mois sacré.

Aussi, des rendez-vous appréciés par le public à l’instar de «Jazirat Al Kanz», «Ch’hiwa mâa Choumicha» et «Rachid Show» continueront sur la chaîne. Chaque samedi soir, les mélomanes auront, pour leur part, rendez-vous avec «Lila Sahratna», une nouvelle émission musicale.

Les émissions religieuses ne sont pas en reste. Avec «Addine wa ennas» et «Laylat Al Kadr», le public sera bien servi spirituellement. A leur tour, les émissions et magazines intéressants comme «Moubacharatan Maakom», «Hadith maâ assahafa» se poursuivront en Ramadan. A propos de cette programmation, le directeur général de 2M, Salim Cheikh, indique : «Plus que jamais, dans le contexte actuel, notre mission est de rassembler les Marocains et cela nous impose plus encore de donner le meilleur de nous-mêmes». Mieux encore, le responsable ne manque pas de s’exprimer sur le rôle de la chaîne en tant que média public et acteur médiatique majeur pendant la situation d’urgence sanitaire.

«Dans ce contexte d’incertitude globale, propice à la diffusion de rumeurs infondées et de fake news, le métier d’informer et de sensibiliser est un devoir et une immense responsabilité dont nous prenons toute la dimension et pour lesquels toute l’équipe de 2M se mobilise avec professionnalisme et dévouement», précise-t-il. Cela étant, la chaîne renforce aussi son positionnement sur le digital. En un an, le site web du média leader a vu son trafic augmenter de 21% et son nombre de pages vues de 118%, avec respectivement 154 millions de visites en 2019 contre 127 millions en 2018 et 1,4 milliard de pages vues en 2019 contre 638 millions en 2018.

L’application officielle de la chaîne a, quant à elle, comptabilisé 1,2 million de téléchargements en 2019 pour atteindre un total de 3,4 millions d’utilisateurs uniques. Sur les réseaux sociaux, 2M réalise également de très bons scores. Ainsi, la chaîne récolte 5,4 millions de likes sur Facebook, 4,6 millions d’abonnés et 2,1 milliards de vues sur YouTube, et 1,4 million de followers sur Instagram.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *