Culture

3ème concours de court-métrage initié par le CCM «La Marche Verte, vue par les jeunes créateurs de l’image» : A vos projets !

Compétition
Le Centre cinématographique marocain lance la 3ème édition du concours de court-métrage sur le thème «La Marche Verte, vue par les jeunes créateurs de l’image». Les candidats sont appelés à réaliser un film de court-métrage de fiction, d’animation ou réalisés avec des images d’archives sur le thème de la Marche Verte.

Avis aux jeunes réalisateurs amateurs et créateurs de l’image et de contenu vidéo ! Le Centre cinématographique marocain (CCM) organise la 3ème édition du concours de court-métrage sur le thème «La Marche Verte, vue par les jeunes créateurs de l’image». Organisé en collaboration avec le ministère de la jeunesse, de la culture et de la communication, ce concours «s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 48ème anniversaire de la Marche Verte», indique le CCM. Selon la même source, «l’objectif de ce concours est d’illustrer avec des images d’archives, de fiction ou d’animation cet événement majeur qui a marqué l’histoire du Royaume du Maroc».

Ouvert jusqu’au 20 octobre 2023, ce concours est destiné aux jeunes réalisateurs amateurs créateurs de l’image et de contenu vidéo ayant au maximum l’âge de 35 ans. En effet, les candidats sont appelés à réaliser un film de court-métrage de fiction, d’animation ou réalisés avec des images d’archives sur le thème de la Marche Verte. «Les films proposés ne devront en aucun cas inclure des extraits de films existants, mais pourront s’en inspirer ou y faire référence», souligne le CCM.

La même source précise que «les techniques de réalisation des films déposés sont laissées au libre choix de leurs auteurs. Le comité d’organisation peut procéder à une présélection des courts-métrages retenus et soumettre la sélection officielle des films qui concourent pour le palmarès au jury du concours pour visionnage et délibération».

Les initiateurs précisent que les critères de sélection seront axés principalement sur l’originalité de l’idée et la relation étroite avec la thématique du concours. «La participation à ce concours (réalisateurs, acteurs…) est conditionnée par une autorisation écrite de son représentant légal pouvant justifier de l’autorité parentale. Cette autorisation doit être fournie avec la fiche d’inscription du film». Et d’ajouter que «chaque film doit faire l’objet d’une inscription sur le site web du Centre cinématographique marocain.

Toute inscription incomplète ne sera pas prise en compte». En effet, chaque candidat ne peut présenter plus d’un seul film d’une durée allant de 2 à 5 minutes. «Le film candidat peut être réalisé par deux réalisateurs. Les films doivent être déposés au CCM ou envoyés par courriel en format numérique ne dépassant pas 4 Go. Le comité d’organisation n’accepte pas les films qui ont déjà participé dans les précédentes éditions du concours», conclut-il.

Articles similaires

ActualitéCultureUneVidéos

Musée Yves Saint Laurent: Vernissage des deux expositions « Serpent, Art aborigène d’Australie » et « Uli Gassmann »

Le vernissage des deux expositions d’art « Serpent, Art aborigène d’Australie » illustrant l’art...

Culture

L’œuvre nationaliste de Tarik Charrat pour les victimes du séisme

Tout artiste a sa manière de se montrer solidaire avec les victimes...

Culture

La troupe «Thifsouine» présente «Ichawchawen»

Après le succès de sa pièce de théâtre «Cha Ta Ra», la...

Culture

De la rentrée universitaire après le séisme

«Athakafia» consacre son émission «Linikach» (Pour débat) à la rentrée universitaire marquée...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux