60 ans des relations diplomatiques entre le Maroc et le Chili: Riche programmation culturelle dans les universités chiliennes

60 ans des relations diplomatiques entre le Maroc et le Chili: Riche programmation culturelle dans les universités chiliennes

Plusieurs universités chiliennes abriteront une riche programmation culturelle à l’occasion du 60ème anniversaire des relations diplomatiques entre le Maroc et le Chili, a annoncé Mme Kenza El Ghali, ambassadeur du Royaume à Santiago.

Mme El Ghali, qui intervenait dans le cadre d’une conférence virtuelle inaugurale sur le thème «Dialogue des civilisations : Culture et tourisme au Chili et au Maroc», a indiqué que l’ambassade du Maroc a choisi de faire de 2021 «l’année du Maroc au Chili», en commémoration des six décennies de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Cette conférence virtuelle, organisée en partenariat avec l’Université Hassan II de Casablanca et l’Université chilienne Santo Tomas de Santiago, est le premier acte de la célébration d’une relation riche et intense entre deux pays.
Mme El Ghali a, par ailleurs, annoncé l’octroi de bourses de courte durée (deux semaines) à des étudiants chiliens pour se rendre au Maroc, afin de mieux connaître le Royaume, sa culture, sa civilisation et ses traditions ancestrales.

Accueillant avec enthousiasme cette offre de l’ambassade du Maroc, Maria Olivia Recart, recteur de l’Université Santo Tomas, a relevé que malgré l’éloignement géographique, le Chili et le Maroc sont proches par les valeurs qu’ils défendent, ajoutant que ce sont justement les étudiants et les chercheurs qui « font vivre » ces relations bilatérales et enrichissent la connaissance mutuelle entre les deux peuples.
D’autres intervenants se sont succédé à la tribune virtuelle de cette rencontre culturelle, notamment des professeurs et de la faculté des Lettres de l’Université Hassan II, qui ont exprimé leur volonté d’aller de l’avant dans la coopération avec les universités chiliennes et consolider les échanges d’expériences et de recherches dans des domaines spécifiques, comme le développement humain, l’ingénierie, et la gestion des ressources naturelles.
Cette coopération devra être encadrée par une convention entre l’Université Santo Tomas et l’Université Hassan II, dont la signature est prévue dans les jours qui viennent.

Des universitaires marocains ont notamment mis l’accent sur les programmes de recherche menés par le département des études hispaniques sur la culture et la littérature chiliennes et latino-américaines en général, ce qui contribue au rapprochement avec le continent sud-américain et à l’approfondissement de la connaissance mutuelle et la diffusion des valeurs d’humanité et de solidarité parmi les étudiants et les jeunes dans les deux pays.
Le point culminant de ces célébrations aura lieu le 7 octobre prochain, date anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et le Chili.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *