A la redécouverte d’une capitale qui a connu ses heures de gloire

A la redécouverte d’une capitale qui a connu ses heures de gloire

«Aghmat, passé rayonnant d’une cité marocaine» au Musée de Bank Al-Maghrib

Le Musée Bank-Al-Maghrib de Rabat accueille «Aghmat, passé rayonnant d’une cité marocaine», une exposition temporaire tenue jusqu’au 31 décembre 2020. Un événement inédit qui représente une invitation à découvrir la cité d’Aghmat, une ancienne capitale politique, grande métropole commerciale prospère durant tout le Moyen Age et grand atelier monétaire depuis les Idrissides jusqu’aux Almoravides, qui a perdu depuis son prestige d’antan pour être réduite à une simple bourgade rurale aux pieds du Haut Atlas. «L’époque médiévale, encore peu documentée au Maroc, surtout le domaine de l’archéologie urbaine trouve à Aghmat une source unique et précieuse de connaissance, d’où l’importance de la protection et la conservation de ses multiples vestiges pour transmettre cet héritage aux générations futures», expliquent à ce sujet les initiateurs. A travers cette exposition temporaire inédite, le Musée de Bank Al-Maghrib a oeuvre pour qu’un nouveau regard soit porté sur la ville d’Aghmat, son architecture, ses productions artisanales et la vie quotidienne de ses occupants à travers les âges. Ainsi le public découvrira cartes, films documentaires, plans, objets ou fragments de céramique ou en verre, manuscrits… l’ensemble se croise au sein de cette exposition qui permettra de repositionner Aghmat dans l’histoire médiévale du Maroc et celle de l’Occident musulman et de présenter quelques-unes des composantes patrimoniales d’un site archéologique en phase de découverte. Pour plus de détails, le Musée de Bank Al Maghrib invite le grand public à y assister à distance une conférence sous le thème «Aghmat, la découverte et la mise en valeur d’une capitale marocaine», prévue ce jeudi 12 novembre à partir de 17h00 et sera diffusée en direct sur la page Facebook du Musée.

La conférence qui sera modérée par Youssef Khiara, directeur du Patrimoine au ministère de la culture, connaîtra la participation de plusieurs intervenants, notamment Abdallah Fili, Ahmed Salih, Salih Ettahiti et Mohamed Belatik. Ces trois commissaires de l’exposition présenteront au public le résultat de plus de 15 ans de feuilles archéologiques et qui nous feront découvrir les vestiges archéologiques de la cité millénaire d’Aghmat. Abdallah Fili expliquera selon les initiateurs le travail réalisé et le chemin qui reste à accomplir pour découvrir davantage les secrets que referme cette réserve archéologique exceptionnelle et les actions mises en œuvre pour doter ce site dans un avenir proche de structures pérennes afin qu’il devienne un lieu de transmission et de formation en archéologie médiévale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *