A Montréal, Leila Gouchi présente un concert empreint du charme de l’Andalousie

A Montréal, Leila Gouchi présente un concert empreint du charme de l’Andalousie

L’artiste Leila Gouchi a présenté vendredi soir «Ivresses andalouses», un concert à travers lequel elle a emporté les mélomanes dans un périple empreint du charme de l’Andalousie, dans le cadre du festival du monde arabe de Montréal.

Accompagnée de son orchestre professionnel, la chanteuse a interprété avec brio et une voix gracieuse un florilège de chansons qui puisent dans le patrimoine andalou voguant avec aisance entre chants, poèmes, qudud et Muwashahat du Machreq et du Maghreb. Dans une déclaration à la MAP, Leila Gouchi s’est dite heureuse de cette «belle présentation malgré les circonstances de la pandémie qui, en tout cas, nous a permis de présenter un spectacle ouvert à un plus grand public», notant que tous les programmes du festival sont accessibles en webdiffusion. Elle a souligné que ce concert revisite un répertoire millénaire qui réunit le Maghreb, l’Orient et l’Occident avec des arrangements jazzés permettant ainsi de présenter un programme authentique et en même temps moderne.Placé sous le thème «Espace 01, des univers à conquérir!», le 21ème festival du monde arabe de Montréal, organisé du 12 au 29 novembre, se veut un événement thématique dédié à la rencontre et au dialogue des cultures arabe et occidentale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *