Aen plein tournage d’une nouvelle série ramadanesque à Marrakech

Aen plein tournage d’une nouvelle série ramadanesque à Marrakech

Il attend des chutes de neige pour terminer un long-métrage

De nouveaux rôles pour la star de l’humour, Abdelkhalek Fahid. «Je suis en plein tournage, à Marrakech, d’une nouvelle série ramadanesque», révèle-t-il à ALM lundi soir lors d’un échange téléphonique rapide avant d’accéder au plateau de tournage de cette prochaine oeuvre. Et ce n’est pas tout ! L’artiste marocain vient de participer à un long-métrage avec l’actrice marocaine Najat El Ouafi. «Nous avons terminé le tournage. Il ne reste que quelques séquences. A cet effet, nous attendons les chutes de neige pour continuer au mois de février», nous confie-t-il précipitamment pour ne pas rater sa séquence dans l’oeuvre prévue pour le mois sacré. Le tout en promettant d’avoir un autre échange avec nous à ce propos dans les plus brefs délais. Visiblement, le film cinématographique dont il est question est, comme nous l’a annoncé Abdelkhalek Fahid dans un précédent entretien, «comique à 100%». «Il est réalisé par le jeune cinéaste Ibrahim El Idrissi, qui a une expérience en Russie», détaille l’artiste.

L’acteur précise également que ce film, écrit depuis deux ans, allie le «drama» à l’humour. «J’y joue le rôle principal avec Rafik Boubker, la chanteuse Zina Daoudia et Abdelilah Ajil entre autres. Ce sera aussi ma coproduction avec le réalisateur. J’espère que ce sera un film grand public et de guichet», ajoute l’humoriste. Outre ces oeuvres, l’artiste s’est récemment produit dans d’autres. C’est le cas d’un téléfilm réalisé par Fatima El Jabiâa dans lequel il a une belle présence avec son sens de l’humour. Il s’y produit avec Rafik Boubker entre autres. Dans un deuxième téléfilm, réalisé par Adil El Fadili, l’humoriste interprète, cependant, un rôle sérieux. Il s’y affiche avec Abdellah Didane, qui joue le personnage d’un auteur déprimé qui débarque dans un hôtel, situé dans un quartier populaire à Sefrou où il rencontre des personnages qui l’inspirent pour écrire un roman, dont celui de l’horloger joué par Abdelkhalek Fahid avec une nouvelle démarche artistique.

De plus, cet artiste a même créé sa propre chaîne YouTube pour diffuser certaines oeuvres à l’instar de sa dernière série ramadanesque. Aussi, il compte à son actif une carrière de 34 ans lancée sur les planches. En 2018, il a conçu son spectacle appelé «Chômouriste» tel qu’il a été dévoilé alors lors d’un entretien. A propos de la comédie, il indique dans cet échange : «Les réseaux sociaux contribuent à faire de certains des stars soi-disant alors qu’ils ne le sont pas et ils font du buzz. Chose qui va se répercuter sur l’humour qui n’est plus régi par des règles. Or un comédien est censé l’être en fonction de critères déterminés».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *