Aide à la production cinématographique : 15,23 MDH alloués à 15 projets

Aide à la production cinématographique : 15,23 MDH alloués à 15 projets

Nabil Ayouch et Mohamed Ahed Bensouda parmi les grands bénéficiaires

Les projets de films cinématographiques admis à l’avance sur recettes sont désormais connus au titre de la 2ème session de l’année 2021. Selon le Centre cinématographique marocain, la commission du fonds d’aide, présidée par Ghita El Khayat, a retenu 15 projets après avoir examiné 62 projets candidats. Ainsi dans la catégorie des films de fiction, la commission a accordé, selon la même source, des avances sur recettes après production à trois projets. D’ailleurs, une somme de 250.000 DH a été attribuée au film documentaire intitulé «3am Corona» ou «L’année de corona» de Ahmed Bouchalgua. Le même montant a été accordé au film de court métrage intitulé «Hiya» de Khaoula Assebab et 200.000 DH alloués au film de court métrage «Trahison » de Salma Loukhmas. Pour ce qui est de l’avance sur recettes avant production, la commission a accordé l’aide à trois projets.

En effet, un montant de 5.500.000 DH a été octroyé au projet de film de long métrage intitulé «Le Chant de Touda» de Nabil Ayouch d’après son propre scénario et 4.500.000,00 DH accordés au projet de film de long métrage «Affaires de Femmes» de Mohamed Ahed Bensouda et 1.000.000 DH au projet de documentaire intitulé «Le Négrier du Sud Face à la Mémoire des Mineurs Marocains » de Khalid Zairi. S’agissant de la contribution à la réécriture de scénario, la commission a soutenu trois projets. D’ailleurs, elle a accordé 100.000 DH au projet de film de long métrage “La Cosa Migliore/The best Reward» de Federico Ferrone et le même montant au projet de film de long métrage intitulé “La guerre des Six mois” de Jilali Ferhati. De plus, un montant de 50.000 DH a été octroyé au projet de long métrage «Je Suis Mort !» de Aziz Salmy. Au volet relatif aux documentaires sur la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani, une avance sur recettes avant production d’un montant de 800.000 DH a été accordée à 4 projets chacun.

Il s’agit de «Indigo» de Ali Oualdah, «La Dame du Sahara» de Allah-Ister Abdelghafour, «Le document» de Mohamed Raid El Meftahi et «Mémoire d’une Radio» de Mohamed El Imame Maalainine. Pour ce qui est de la contribution à la réécriture de scénario, une enveloppe de 40.000,00 DH a été accordée à deux projets chacun. Il s’agit de “Sanabil Aala Rimal” de Rachid Cheikh et «Nissae El Hassir» de Moulay Khaled El Boumeshouli. Pour noter, la commission du fonds d’aide est composée de Laila Charadi, Sofia Habiba Belkacem, Nezha El Hadrami, Loubna Tahiri, Omar Benkhemmar, Hamanna Maalainine, Ahmed Ararou, Hamid Tbatou et Mourad Latifi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *