Al Hoceima : Le conservatoire de musique et le Grand théâtre en phase finale

Al Hoceima : Le conservatoire de musique  et le Grand théâtre en phase finale

Alors que le nouveau centre culturel d’Imzouren est fin prêt pour ouvrir ses portes

Le nouveau Centre culturel d’Imzouren et les deux projets de Grand théâtre et de conservatoire de musique d’Al Hoceima figurent parmi les principaux projets réalisés dans le cadre de Manarat Al Moutawassit.

Très attendus, les deux nouveaux projets de conservatoire de musique et le Grand théâtre avancent bien pour être livrés avant la fin de 2020. Ils figurent parmi les grands projets réalisés ou en cours de réalisation dans le cadre du programme de développement spatial «Al Hoceima Manarat Al Moutawassit», permettant de donner un grand dynamisme culturel à la province dans son ensemble. «Ces projets viennent apporter une réponse aux besoins de la population en infrastructures culturelles, tout en permettant de renforcer l’attractivité culturelle de la province», indique Kamal Ben Laymoun, directeur régional de la culture de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, faisant remarquer que la mise en service de ces structures culturelles permet avec l’autre programme de restauration et de la mise en valeur du patrimoine historique de la province de contribuer à la promotion de l’activité touristique de la destination.

Par ailleurs, le nouveau Centre culturel d’Imzouren et les deux projets de Grand théâtre et de conservatoire de musique d’Al Hoceima figurent parmi les principaux projets réalisés dans le cadre de Manarat Al Moutawassit, nécessitant tous les trois une enveloppe budgétaire globale de plus de 99 millions de dirhams. Menés par l’Agence pour le développement des provinces du Nord, ces trois projets sont financés par le département de la culture et le ministère de l’intérieur. D’un coût global de près de 40 millions de dirhams, les travaux de réalisation du Grand théâtre avancent à hauteur de 85%. S’étendant sur une superficie de près de 7.000 m2 dans l’avenue Tarik Ibn Ziyad à proximité du stade municipal, cet important complexe culturel se distingue par une capacité de près de 500 places, permettant ainsi de répondre aux ambitions d’une ville qui compte le plus grand nombre de troupes de théâtre, dont trois sont professionnelles.

Il se compose d’une grande salle de présentation des pièces de théâtre ainsi que d’autres installations culturelles et de bureaux administratifs. Quant au projet de conservatoire de musique, situé dans la même avenue Tarik Ibn Ziyad et mitoyen au Grand théâtre, il est en dernière phase de son achèvement avec 95% de la réalisation de ses travaux. Cet édifice est destiné à se doter d’équipements modernes et d’instruments spécialisés pour la formation musicale et le chant ainsi que les arts chorégraphiques. Alors que complètement achevé (à 100%), le nouveau Centre culturel d’Imzouren- qui a nécessité une enveloppe budgétaire de 22 millions de dirhams- est fin prêt pour ouvrir ses portes au public. Il comporte, entre autres, une salle polyvalente de 300 places, une bibliothèque, une galerie d’art contemporain et des ateliers.


En plus du renforcement de ses infrastructures culturelles, la province d’Al Hoceima a bénéficié d’un important programme de la réhabilitation et la mise en valeur de son patrimoine historique avec une enveloppe budgétaire de près de 34 millions de dirhams. Il a permis ainsi de remettre en état et de restaurer le site archéologique de Baddis, la kasbah Snada, la Kalaa Sanhaja et la ville historique Al Mazam. De leur côté, les travaux de restauration de la célèbre de Kalaa Al Hamra (dans la commune rurale Arbaa Taourirt) avec ses 99 pièces sont à hauteur de 80%.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *