Ali Arejdal pour la première fois dans le rôle de parieur

Ali Arejdal pour la première fois dans le rôle de parieur

Il est également 2ème assistant réalisateur du téléfilm «Oncle Nawfal»

L’artiste après avoir décroché son Bac en 2006, a intégré un club dédié à l’animation culturelle et théâtrale. Entre-temps, il a participé à plusieurs pièces de théâtre à l’instar de «La maternité» dans laquelle il a interprété le premier rôle.

Inédit dans son parcours artistique. L’acteur marocain, Ali Arejdal, interprète pour la première fois, dans sa carrière, le rôle de «parieur». Un personnage révélé par l’artiste qui se glisse dans cette peau dans le nouveau téléfilm «Oncle Nawfal» de son réalisateur marocain, Hicham Lasri.
A propos de cette œuvre dans laquelle l’acteur est également deuxième assistant réalisateur, il déclare : «J’y suis entouré d’un bon cast. Aussi, l’histoire est belle. Elle est à la fois comique et sociale». Comme il l’indique, l’intrigue raconte le parcours d’un couple stérile parti à un centre social pour adopter un enfant. Il y a rencontré un vieux pour finir par adopter celui-ci, également grand-père.


Outre ce téléfilm, l’artiste s’est déjà produit dans le sitcom «Hemmi wlad ammi» (Mes cousins sont mon souci) de ce cinéaste.
«J’y suis connu pour l’expression «Allah yehdik asmitek» (Que le bon Dieu te guide vers le droit chemin). C’est devenu un bêtisier que les internautes partagent sur Facebook avec ma photo à chaque fois qu’ils veulent critiquer une personnalité politique», exalte Ali Arejdal. L’acteur s’est également produit dans la série «Fouq S’hab» du même réalisateur. Il y a interprété le personnage de «Hmida», un homme de ménage dans un aéroport qui fait attention à tout pour tuyauter une hôtesse de l’air. Ce personnage était aussi une première dans la carrière de l’artiste. Un rôle qu’il dit avoir mérité et donné une valeur ajoutée à sa carrière artistique également marquée par d’autres performances de taille. Ainsi, l’artiste après avoir décroché son Bac en 2006, a intégré un club dédié à l’animation culturelle et théâtrale. Entre-temps, il a participé à plusieurs pièces de théâtre à l’instar de «La maternité» dans laquelle il a interprété le premier rôle.

En 2013, il s’est produit dans la deuxième saison de la série dramatique «Daret El Yam» de Brahim Chkiri. Il a également collaboré avec ce réalisateur pour les fins de son long-métrage télévisé «Tazit» en 2009. L’acteur a de plus, participé à la deuxième saison de la série «Hdidane». L’artiste aux origines amazighes a de même, pris part en 2010, au film comique «Ikand nestahel hssen», de Rachid El Hezmir. Comme il a participé à la série comique intitulée «Tigemmi Mekouren» produite par la chaîne Tamazight, au long-métrage «La danse du monstre» de Majid Lahcen et à la série marocaine «Sayf Addalam», ainsi que dans d’autres œuvres cinématographiques. Un parcours qui en dit long sur l’artiste qui, malgré sa petite taille, a de grands talents.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *