Appelé «Accès Culture» : Un programme de financement de projets d’acteurs culturels africains et français

Appelé «Accès Culture» : Un programme de financement de projets d’acteurs culturels africains et français

L’ambassade de France au Maroc vient de lancer le programme «Accès Culture». L’annonce est faite sur le site web de cette représentation diplomatique à Rabat qui précise que ce programme est porté par l’Agence française de développement (AFD) et l’Institut français du Maroc. L’objectif étant «l’accompagnement et le financement de projets culturels en Afrique dans le but de favoriser le lien social et renforcer les collaborations entre acteurs culturels africains et français». En détail, ce programme s’adresse aux organisations de la société civile et aux établissements culturels des collectivités territoriales (conservatoire, école d’art municipale, etc.) qui, selon la même source, porteront «en binôme un projet proposant de répondre à un besoin local dans une dynamique de médiation culturelle».

Dans ce sens, l’objectif premier étant de mettre la culture au service du lien social par le développement d’activités culturelles à destination des publics les plus éloignés de l’offre culturelle pour des raisons sociales, économiques et géographiques. Comme le précise l’ambassade, les projets déposés devront être portés par «un binôme constitué d’une structure française et d’une structure africaine dans une démarche de coopération équitable et d’échange de bonnes pratiques». Ainsi, les structures éligibles sont les associations, les fondations et les établissements culturels des collectivités territoriales. En outre, les candidats peuvent prétendre à deux types de financement. Il s’agit des projets de partenariats annuels se déroulant sur un an et éligibles à une aide à projet plafonnée à 15.000 €/an et des projets de partenariats pluriannuels se déroulant sur trois ans et éligibles à une aide à projet plafonnée à 30.000 €/an.

Et ce n’est pas tout. Dans une perspective «post-crise sanitaire», le programme « Accès Culture » se veut aussi un outil de réponse, dans le domaine culturel, aux attentes possibles des opérateurs de la société civile en Afrique et aux projets de coopération solidaires portés par exemple par des associations représentantes des diasporas en France. Mieux encore, le programme «Accès Culture» inclura la commande d’un sujet de recherche auprès de chercheurs en sciences humaines et sociales afin d’étudier principalement l’impact sur le lien social d’un échantillon de projets culturels. «Ce volet recherche fera notamment l’objet d’un partenariat avec le Laboratoire des Afriques dans le Monde (LAM) afin de soutenir une bourse doctorale», annonce la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *