CultureUne

«Artisans de tolérance et de paix» à la galerie H de Casablanca : Trois designers réinventent l’artisanat marocain

© D.R

Ouverture d’esprit, métissage des techniques, échange des gestes et des influences et paix, tels sont les mots d’ordre de cette nouvelle exposition. Celle-ci dévoile, en effet, des œuvres d’artisans réalisées en collaboration avec des designers marocains.

Après «Inspirations d’ici et d’ailleurs», la galerie H, espace du Groupe Holmarcom dédié à l’artisanat et au design, accueille cette fois-ci une nouvelle exposition intitulée «Artisans de tolérance et de paix». Prévue jusqu’au 1er octobre 2016, cette exposition donne à découvrir l’harmonie et la diversité du Maroc en plongeant les visiteurs dans un monde arc-en-ciel de tolérance et de paix.

Ouverture d’esprit, métissage des techniques, échange des gestes et des influences et paix, tels sont les mots d’ordre de cette nouvelle exposition. Celle-ci dévoile, en effet, des œuvres d’artisans réalisées en collaboration avec des designers marocains. Leur démarche commune visera à tirer les savoir-faire traditionnels vers la modernité et à revivifier mobiliers, matériaux, objets et accessoires, pour préserver et projeter vers l’avenir la quintessence de notre art de vivre.

«L’artisanat marocain reflète la richesse culturelle séculaire du pays et représente un important gisement économique et social. Ancestral, utilitaire, manuel et créatif, l’artisanat marocain s’anime aujourd’hui d’une nouvelle modernité. La page de la tradition n’est jamais tournée, bien au contraire, la tradition est le catalyseur d’un art qui ne cesse de se réinventer», expliquent à ce sujet les initiateurs de cette exposition. De ce fait, l’exposition rassemble trois designers, deux femmes et un homme, aux parcours différents. On retrouve en premier lieu le designer Kanza Ben Cherif. Cette diplômée en architecture d’intérieur à Paris a créé le studio «Identity Design» en 2009, après 10 ans d’expérience à l’international. Injectant de la créativité, de la passion et de la poésie dans chacune de ses créations, elle traduit la vision du client à travers un design avant-gardiste. Sa dernière collection pour la galerie H est basée sur le travail de calligraphie et de l’écriture arabe, donnant forme à des expressions et proverbes marocains, à travers des pièces mêlant bois, marbre, métal et une pointe d’humour.

Kanza compte à son actif plusieurs expositions dont Africa Design days et le Swedish Wood. A contempler les œuvres de Samir Chaoui. Décorateur et life style coach, cet artiste designer est doté d’un style à la fois avant-gardiste et intemporel. Il s’attache à apporter une empreinte contemporaine à ses créations, tout en préservant notre patrimoine. Samir Chaoui travaille le bois et le métal. Il s’attache à réaliser un produit unique à la fois créatif et utile, qui allie tradition et modernité, design et fonctionnalité. Enfin, il faut voir les créations de Sophia Charaibi Giorgi. Cette Franco-marocaine d’origine italienne a été formée à Grenoble en architecture puis en design d’espace. Elle crée désormais un mobilier éco-conscient, fonctionnel et modulaire avec un design pragmatique qui répond à l’évolution des modes de vie et des espaces intérieurs urbains.

Articles similaires

Culture

Avec plus de 120.000 spectateurs: WeCasablanca Festival 2024 dresse un bilan prometteur

Plus de 120.000 spectateurs ont assisté aux 18 concerts tenus dans le...

Culture

Du 6 au 8 septembre à Marrakech / Oasis Festival 2024 : Une huitième édition très animée

Les organisateurs promettent une programmation encore plus étoffée avec à l’affiche des...

Culture

Au sein du Musée d’art culinaire à Marrakech Un nouveau salon de thé ouvre ses portes

La Musée d’art culinaire à la ville ocre abrite un nouveau salon...

EconomieUne

Les activités de pêche à la loupe de la tutelle

Un projet d’observation des activités de pêche en mer, au niveau de...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux