Asilah : Un festival d’arts populaires pour promouvoir la ville

Asilah : Un festival d’arts populaires pour promouvoir la ville

Une belle ambiance festive règne dans la ville blanche. C’est à l’occasion du premier Festival international des arts populaires des jeunes qui se poursuit jusqu’au 14 juin au Centre Hassan II des rencontres internationales d’Asilah. Cet événement qui a démarré samedi 8 juin connaît la participation des groupes folkloriques du Maroc, d’Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, d’Espagne, d’Indonésie et du Sénégal.

Les organisateurs cherchent par l’organisation de cette première édition à «renforcer les échanges culturels entre les pays participants, à enrichir la culture populaire, à promouvoir l’amitié et la paix entre les peuples», affirme Abdeljalil Alami Akhrif, directeur de ce festival.

Organisée par l’Association d’Asilah pour le développement touristique, cette première édition se place sous le thème «Asilah et ses arts populaires». Les organisateurs veulent faire de ce festival un grand événement annuel à la hauteur de la ville blanche, aux côtés du célèbre moussem culturel international d’Asilah. Cette première édition vise, en plus de la mise en valeur des arts et les traditions populaires du monde, à contribuer à encourager le développement touristique de la ville. «Nous cherchons à travers cette manifestation artistique à promouvoir la vie touristique et culturelle d’Asilah», ajoute M. Alami Akhrif.

La soirée d’ouverture de ce premier festival s’est distinguée par le concert du groupe de folklore de Laâyoune, qui a réussi à faire vibrer le public par un répertoire traditionnel sahraoui. Ayant pris le relais sur scène, la troupe des arts populaires d’Indonésie a émerveillé par les chants et danses folkloriques de son pays. La deuxième journée a été marquée par l’organisation d’un carnaval où ont pris part l’ensemble des groupes de folklore participant à cette manifestation.

En plus des soirées artistiques, ce premier festival se distingue par l’exposition des produits de l’artisanat marocain et ceux de l’Arabie Saoudite à la galerie du Centre Hassan II des rencontres internationales d’Asilah. Le programme de cette manifestation comporte aussi deux rencontres, organisées respectivement autour des thèmes «Les arts populaires et l’identité civilisationnelle» et «Le patrimoine populaire et le développement touristique : quelle relation ?». Et la fête continue.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *