Atelier Produire au Sud Agadir 2020 : L’appel à candidatures prolongé jusqu’au 18 mai

Atelier Produire au Sud Agadir 2020 : L’appel à candidatures prolongé jusqu’au 18 mai

Afin de s’adapter aux conditions sanitaires internationales liées au Covid-19, la 4e édition de l’atelier Produire au Sud Agadir (PAS) se tiendra en ligne du 14 au 18 juin prochain. L’appel à candidatures est prolongé jusqu’au 18 mai.

Organisé depuis 2017 dans le cadre du Festival international du film documentaire d’Agadir (Fidadoc), Produire au Sud Agadir est un atelier de 5 jours de formation intensive qui sélectionne cinq projets de films documentaires en développement (10 producteurs et réalisateurs invités) qui se conclura par une présentation publique des projets devant un panel de producteurs marocains et étrangers, de diffuseurs et de responsables de fonds régionaux, couplée à des one-to-one avec ces mêmes professionnels.

L’atelier sélectionne des projets de longs-métrages documentaires de création à l’état de développement uniquement. Après une 3e édition en 2019 qui ciblait les 7 pays membres de l’AFIC (Maroc, Algérie, Tunisie, Liban, Palestine, Egypte et Jordanie), l’appel à candidatures de la 4ème édition de Produire au Sud Agadir est ouvert en priorité aux porteurs de projets issus de pays d’Afrique du Nord au sens large : Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, de pays d’Afrique de l’Ouest – Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, et Togo.

Produire au Sud est un atelier de formation à la coproduction internationale destiné à de jeunes producteurs et réalisateurs d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie. L’atelier a vu le jour afin de soutenir la création d’un réseau de jeunes producteurs issus des régions ciblées, et vise à poser les bases durables d’une coopération cinématographique entre les professionnels européens et les professionnels des pays du Sud.
L’ambition de ce programme est de familiariser les producteurs et réalisateurs sélectionnés à l’atelier avec les techniques et outils de la coproduction cinématographique internationale à travers une logique d’accompagnement individuel de projets en développement.

L’encadrement de cet atelier sera assuré par des professionnels internationaux : producteurs, scénaristes, réalisateurs, distributeurs, vendeurs internationaux, diffuseurs, juristes, choisis parmi les experts et consultants familiers de Produire au Sud et du Fidadoc.

La spécificité de l’atelier Produire au sud d’Agadir est d’être destiné exclusivement à des porteurs d’un projet de long-métrage documentaire. Cette initiative est soutenue par les communes de Nantes et d’Agadir dans le cadre des accords de coopération décentralisée qui lient les deux collectivités depuis bientôt 25 ans, The Arab Fund for Arts and Culture (AFAC, Liban), International Media Support (IMS, Danemark), l’ambassade de France et l’Institut français au Maroc, et l’Institut français à Agadir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *