Atlas Azawan et l’INDH Agadir signent un partenariat

Atlas Azawan et l’INDH Agadir signent un partenariat

Pour faire connaître la musique des Rrways aux générations futures

Conserver l’héritage culturel immatériel de la musique des Rrways et la faire connaître auprès des générations futures tel est le but d’un accord de partenariat établi récemment entre l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) de la préfecture d’Agadir Ida Outanane et l’Association Atlas Azawan, en coordination avec la Direction régionale de l’éducation nationale. Il faut dire que ce partenariat est inscrit dans le cadre de la sortie de l’anthologie «Rrways, Voyage dans l’univers des poètes chanteurs itinérants amazighes», réalisée par Brahim El Mazned et produite par l’Association Atlas Azawan et la structure d’Ingénierie culturelle Anya. Dans le cadre de ce programme, des ateliers artistiques ont été organisés au profit des collégiens et lycéens de la région du Souss pour développer le sens artistique et culturel de cette catégorie.

Ainsi ces rencontres ont été animées par plusieurs artistes Rrways, chercheurs et universitaires. En l’occurrence Moulay Ahmed Ihihi, Lahcen Belmoudden, Fatima Tabaamrant, Ahmed Oumast, Fatima Tachtoukt. Elles ont été également marquées par la présence de Lahcen Bouyaakoubi, Khalid Alayoud, Mohamed Oulkach et Brahim El Mazned. «Du 29 au 31 mars 2021, les élèves du lycée Nabouls à Taghazout ont pu profiter été animés de cet belle opportunité, suivis des élèves du Lycée Al-Aqqad à Amskroud», indique l’Association Atlas Azawan. Et d’ajouter que «ces rencontres ont permis aux lycéens de saisir l’importance de connaître et conserver l’héritage culturel immatériel qu’est l’art de tirruysa, mais également la richesse de cette musique, aux instruments et aux sonorités uniques».


Par ailleurs, ces jours d’échange avec la jeune génération future ont également été l’occasion de présenter l’anthologie des Rrways et de permettre aux jeunes présents d’être sensibilisés à ce projet, entre transmission et conservation. Plusieurs instruments de musique et des copies de l’anthologie ont été offerts aux établissements scolaires.

Pour rappel, l’anthologie des Rrways est née de la volonté de préserver et valoriser cette part majeure du patrimoine immatériel du Maroc, tout en lui redonnant la place qu’il mérite. Elle se veut une véritable invitation à distinguer un joyau du patrimoine musical marocain, sublimé par plus de 80 artistes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *