Au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain à Rabat : Une chronologie de peintures marocaines rouvre le bal dès le 12 août

Au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain à Rabat : Une chronologie de peintures marocaines rouvre le bal dès le 12 août

Du 12 août au 15 décembre 2020, la FNM exposera au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain «Les peintres marocains dans les collections nationales, de Ben Ali R’bati à nos jours». Un show de toiles à travers lequel le musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain «rouvrira ses portes au public».

La Fondation nationale des musées (FNM) continue à révéler l’art marocain. Du 12 août au 15 décembre 2020, elle exposera au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain «Les peintres marocains dans les collections nationales, de Ben Ali R’bati à nos jours». Un show de toiles à travers lequel le musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain «rouvrira ses portes au public».
Cette exposition-évènement retrace, selon la Fondation, «le parcours de l’art moderne et contemporain marocain du début du 20ème siècle à nos jours». En remontant aux prémices de la création, elle propose également une voie chrono-thématique de la peinture marocaine. «Invitation à une immersion dans l’art moderne et contemporain», exalte la FNM.
En détail, Ben Ali R’bati, l’un des précurseurs du début du 20ème siècle ou Ahmed Yacoubi ont progressivement abandonné les différents symboles constitutifs aux arts traditionnels. «Au fil de ce voyage, le visiteur sentira l’évolution qu’a connue le Maroc sur le plan artistique à partir des années 50», enchaîne la même source qui précise que cette période a été enrichie par les deux écoles d’art (Les Beaux-Arts de Tétouan et de Casablanca).

Dès les années 60, le rapport à la création artistique a été réévalué avec Jilali Gharbaoui, Ahmed Cherkaoui, Farid Belkahia, Mohamed Chabaâ, Mohamed Melehi et Miloud Labied entre autres. «Conscients des enjeux identitaires, ils ont prôné un art libéré des contraintes», ajoute la Fondation.
Quant aux décennies suivantes, elles ont marqué l’apparition de nouvelles formes de pratiques plastiques. «L’époque est aussi celle de l’affirmation de la différence et de la diversification des tendances esthétiques. Durant les années 2.000, sont apparues de nouvelles attitudes créatrices au Maroc liées à la globalisation et aux nouvelles technologies», détaille la FNM.

Dans l’ensemble, l’exposition-évènement «Les peintres marocains dans les collections nationales, de Ben Ali R’bati à nos jours», conjugue des collections nationales majeures, celles de l’Académie du Royaume et du Ministère de la culture, de la jeunesse et des sports et de la Fondation nationale des musées.

Pour rappel, elle relate la genèse artistique au Maroc avec «une centaine d’œuvres majeures considérées comme des jalons de l’histoire d’art au Maroc».
Pour information, la réservation par téléphone est obligatoire pour visiter l’exposition. Veuillez, à cet effet, contacter le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain au 05 37 76 90 47. Bonne visite.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *