Bank Al-Maghrib rend hommage au parcours de Saladi

Bank Al-Maghrib rend hommage au parcours de Saladi

Il lui consacre une rétrospective réunissant une soixantaine d’œuvres

Abbès Saladi est un artiste à part. Il est l’un des rares peintres de sa génération à attiser l’imagination, à inviter le récepteur à une féerie subliminale et à partager un instant de récit à saveur mystique. C’est dans ce sens que le Musée de Bank Al-Maghrib évoque le parcours de cet artiste hors pair en lui consacrant une grande exposition rétrospective. «Cet événement est l’occasion pour redécouvrir et prendre la mesure de ce qu’a été le parcours de cet artiste marocain», indiquent à ce sujet les initiateurs.

Une exposition répartie en trois grandes étapes

L’exposition prévue jusqu’au 30 juin 2021 et ayant pour thème «Saladi» réunit, en effet, une soixantaine d’œuvres, dont certaines jamais encore dévoilées au public. Elle est répartie en trois grandes étapes, «Illumination poétique (fin des années 1970)», «Envol visionnaire (1980-1985)» et «La consécration (1986-1992)».
Ainsi le premier parcours montre une évolution des débuts quasiment naïfs de l’artiste vers une expression des formes de plus en plus personnalisée. Dans la deuxième étape, le public découvre le champ des investigations formelles et esthétiques de l’artiste. «La morphologie et la nudité de ses personnages ont pris un cachet spécial. Tout ce qu’il a produit à cette époque et pendant la suivante qui est plus syncrétique montre qu’il a désormais fait son entrée par la grande porte dans les arcanes d’un imaginaire pavé de visions surnaturelles», lit-on dans un document de présentation de l’exposition.
S’agissant de la dernière étape, elle montre la maturité de l’expérience de l’artiste. «Très courte, cette étape se prévaut cependant par des réalisations d’une plus grande technicité, par des tactiques scénographiques qui font rêver et parlent à l’imagination de l’existence d’un supra-monde, nominativement le paradis de Saladi».

Des archives sonores, des catalogues et des publications collectives

La rétrospective donne par ailleurs à voir un certain nombre d’archives jamais révélées qui renseigne un peu plus sur l’importance du parcours de Saladi, à savoir des archives sonores inédites, des catalogues et des publications collectives qui ont été consacrés, des livres (roman, poésies, contes), illustrés par l’artiste, des affiches d’expositions auxquelles il avait pris part, d’anciennes et rares photos de lui, seul, ou en compagnie de ses proches. Sont exposés également, comme des fétiches toujours habités par le génie qui les avait manipulés, des objets personnels de l’artiste. Ceci étant, cette exposition-hommage est couronnée par l’édition d’un catalogue qui met en lumière la parcours et la diversité des réalisations de l’artiste, ainsi qu’une vidéo témoignages d’amis et personnalités artistiques et culturelles qui ont côtoyé Saladi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *