«Bghit nemchi biid», «Fashion Maghrebi »… / Ces nouvelles émissions qui rythmeront la rentrée sur Al Aoula

«Bghit nemchi biid», «Fashion Maghrebi »… / Ces nouvelles émissions qui rythmeront la rentrée sur Al Aoula

La rentrée sera belle sur Al Aoula. Entre fictions, documentaires, information, divertissement ou émissions de jeunesse, les téléspectateurs de différents âges trouveront bien leur compte sur la chaîne qui, comme elle l’annonce, lance cette nouvelle saison « sous le signe de la proximité innovante».

Dans ce sens, elle prévoit «des productions créatives et innovantes». En détail, la chaîne met, comme elle le précise, les bouchées doubles encore cette année pour satisfaire les téléspectateurs férus de découverte et avides de savoir. «Riches en témoignages et illustrés d’images d’exception, certains documentaires ont été tournés dans les 4 coins du Royaume», révèle Al Aoula. Et c’est le programme événement «Bghit nemchi biid» (Je veux partir plus loin) qui, selon la même chaîne, «marquera à n’en point douter cette grille de la rentrée. Son titre en dit long sur les ambitions de la chaîne pour la jeunesse marocaine». Il s’agit d’une émission de téléréalité qui ambitionne de promouvoir la culture de l’entrepreneuriat parmi nos jeunes. «Il faut dire que ce n’est pas l’envie de créer leur entreprise qui leur manque mais certainement l’audace et le courage de le faire.

«Bghit nemchi biid» entend les stimuler, les coacher et pourquoi pas susciter des vocations», ajoute la même source. La chaîne précise également dans ce sens que des startups seront en compétition pendant plusieurs semaines sous le contrôle d’un jury composé de personnalités du monde de l’entreprise. L’une d’elles sera désignée gagnante et bénéficiera d’un prix. De plus, un accompagnement personnalisé lui sera également réservé. Quant au divertissement, il n’est pas en reste. Avec la production inédite « Fashion Maghrebi», les férus de mode passeront des moments agréables devant leurs petits écrans. Cette téléréalité est entièrement consacrée à l’habit traditionnel marocain qui fait notre fierté et l’unanimité. Ce sont, selon la même source, 8 stylistes amateurs présélectionnés qui sont appelés à le revisiter sous le regard de grands créateurs.

Chaque épisode aura pour temps fort un défilé de présentation des différentes réalisations. Un grand gagnant sera désigné à l’issue des 8 Primes. Et ce n’est pas tout ! Il sera question de politique sur la chaîne qui réitère à nouveau le rendez- vous «Nokta ila satr». Une émission de débat et de décryptage de l’actualité, autour d’une personnalité de premier plan. Il s’agit de rendre le discours politique accessible au plus grand nombre et de rapprocher nos politiques du public. Mieux encore, Al Aoula «entend resserrer ses liens avec la jeunesse et établir une bonne communication avec les enfants». Avec des programmes de qualité, notamment « Wlidat Bladi», qui offre aux enfants l’opportunité de briller par leur talent, et «Nadi Al Marah», les petits seront bien servis. Dans la catégorie fiction, la chaîne «entend bien rester sur la première marche du podium concernant ce créneau ».

«Assir Al Kadim» (L’ancien secret) étant parmi les séries évènements au programme de cette rentrée. «Gageons qu’elle rencontrera autant de succès que «Slaw w slam» et «Al Boyout Asrar» qui ont pu atteindre respectivement jusqu’à 53,2% et 37% de parts d’audience», avance la même source. En proposant une telle programmation diversifiée, comprenant également «Rihlat El Khat El Maghribi» (Périple de l’écriture marocaine) entre autres, Al Aoula vise l’ultime objectif de fidéliser ses téléspectateurs tout en allant à la conquête d’un nouveau public. Un pari qui sera visiblement réussi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *