Culture

Bowling : La passion d’abattre les quilles

© D.R

Des plans pour ce week-end? une question qui se pose fréquemment à l’approche de chaque fin de semaine. Squatter les cafés où sortir en ciné est une mode révolue. Les Marocains se sont connectés, récemment, à de nouvelles ondes. Bon chic bon genre, ils choisissent des activités à la fois ludiques et sportives. En groupe ou en solo, l’objectif étant d’abattre les quilles. Vous l’avez certainement deviné, le Bowling gagne du terrain au Maroc et vient briser la monotonie. 18h à Casablanca, une bande d’amis se retrouve au deuxième espace marocain consacré à la pratique du Bowling. Animée par le défi, la clique mise sur le nombre de «strike» à réaliser. Dans le jargon professionnel, «strike» réfère au renversement des 10 quilles de la piste, et ce du premier lancer. «C’est un effort de précision», dévoile l’un des joueurs, adepte de cet espace qui a ouvert en avril dernier. En effet, la précision est la clé de voûte de ce sport populaire. En accédant à l’espace de jeu, on ne peut qu’être ébloui devant la grandeur du lieu. Douze pistes de dernières générations sont étendues attribuant une touche professionnelle au jeu. Affichage, lumière et sonorisation offrent une ambiance de détente et de convivialité. «Depuis que j’ai touché au Bowling, j’y ai pris goût. C’est mon unique moment d’évasion et de folie», nous confie Imad. Avant de passer à l’acte, il est indispensable de s’inscrire à l’accueil. «c’est un rituel», indique d’un air plaisant Wafae. Et de poursuivre «Ce passage nous permet de payer la partie et d’identifier le nombre de joueurs sans oublier d’échanger ses chaussures de villes par celles du Bowling». Par mesure de précaution, le joueur chausse des souliers, avec une semelle épaisse et souple, conçus spécialement pour ce sport. Le tout est pour un prix relativement raisonnable. «Le coût de la partie varie de 55 à 65 dirhams. Nous avons été impressionnés par le flux qu’on a pu drainer en moins d’une année», nous informe Christophe, l’un des responsables de l’espace Bowling. Pour l’équipe qui gère cette aire de jeux, les résultats sont au-delà des attentes. Une clientèle assidue alimente leur petite caisse, promettant ainsi de grandes perspectives à cette discipline. «Tenant compte de l’engouement des marocains pour le Bowling, nous procédons actuellement à la constitution d’une association qui permettra de donner un cadre professionnel à ce sport», indique le responsable. Au Maroc, le Bowling est toujours en état embryonnaire. Les gens sont en stade de découverte. La mission de ces centres de Bowling est d’initier la clientèle aux règles de base. Pour ce faire, un énorme travail d’assistanat est déployé. «Nous assistons les clients en leur expliquant la démarche du jeu et les familiarisant aux outils du Bowling». Outre la piste et les quilles, la boule est la principale arme pour remporter la partie. En caoutchouc dur ou en plastique, ces boules «numérotées» sont réparties en trois catégories. Elles varient selon la corpulence des joueurs et la taille de leurs doigts. «Ce sont des boules de 2 à 7 kilogrammes, conçues spécialement selon des normes universelles», explique Nabil, l’un des adeptes de cet espace. Et de poursuivre que «les doigts doivent aisément entrer dans les trous sans pour autant les coincer. C’est pour cette raison qu’on trouve des boules destinées respectivement aux enfants (les boules de 6 à 8), femmes (8 à 13) et hommes ( 12 à 16)». Autre élément à ne pas omettre est la technique du lancer. Pour réussir une bonne performance, le joueur doit suivre quelques pas. «Il est préférable de prendre 4 pas d’élan afin de finir sur le pied gauche. Le bras portant la boule doit balancer jusqu’au lancer de la boule», explique Nabil. Précisant que «la ligne de faute ne doit jamais être franchie. Ainsi, il faut partir de la ligne de point la plus proche de la ligne de faute pour bien garantir le lancer». Très bonne astuce pour les apprentis. Une fois l’initiation terminée, les joueurs sont appelés à la piste. la partie compte dix frames (c’est-à-dire dix passages par personnes) avec la possibilité de deux lancers par frames. Etes vous préparé pour débuter le jeu? À vos quilles alors !

Articles similaires

Culture

«Disciples Escoffier Maroc» : Un rendez-vous gastronomique à Rabat

Organisé autour de la transmission à travers les femmes

Culture

Franc succès de lA COLLECTION des bijoux berbères du Palais Royal à Doha

Présentée dans le cadre de «L’année culturelle Qatar-Maroc 2024»

Culture

La 53ème édition du FNAP du 4 au 8 juillet 2024: Les arts populaires en fête à Marrakech

Sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la...

Culture

Prévues du 23 au 26 avril 2024 à Casablanca et Rabat : Les «Nuits du film saoudien» s’invitent au Maroc

La Commission saoudienne du film lance les «Nuits du film saoudien» au...