C’est son premier single pour 2021 : Daoudia lance «Sektou alia» avec Cheb Bilal

C’est son premier single pour 2021 : Daoudia lance «Sektou alia»  avec Cheb Bilal

Un premier single pour Daoudia en 2021. Intitulé «Sektou alia» (Taisez-vous), ce titre est interprété par la star du chaâbi en duo avec l’artiste algérien, Cheb Bilal.

La chanteuse en a fait l’annonce sur sa page officielle du réseau social Instagram en attendant son lancement lundi dernier. «Chers fans, mon nouveau tube est prévu pour bientôt», a-t-elle indiqué à propos du morceau dont les paroles et la composition sont conçues par Cheb Bilal. Quant à l’arrangement, il est réalisé par le «maestro» algérien Tarik Kadim, alias A capella, le mixage étant assuré par Adil El Khlifi.
Avant de lancer cette nouvelle œuvre, l’artiste marocaine avait sorti en 2020 plusieurs singles dont les styles sont variés. Des titres qui lui ont valu de grands succès en nombre de vues sur le réseau de partage de vidéos, YouTube. Ainsi, Daoudia a été classée neuvième meilleure artiste parmi les plus vus l’an dernier. Aussi, sa chaîne YouTube a récolté 78,8 millions de vues lors des douze derniers mois.
Et ce n’est pas tout. Cette artiste s’apprête à lancer «prochainement un duo avec Cheb Bilal». Ils y collaboreront ensemble pour la conception des paroles et de la composition. Aussi, l’arrangement sera réalisé par Tarik Kadim. Quant au vidéoclip, il sera «tourné entre le Maroc et l’Algérie». Cela étant, ce sera leur deuxième duo après le single «Au niveau» qu’ils ont lancé avec Dj Youssef.
Daoudia a été qualifiée, en 2020, de «reine du raï» pour sa reprise d’un single algérien. «Je suis assez contente d’être qualifiée de reine du raï. Ce titre, qui est plus qu’un honneur pour moi, m’encouragera à donner plus. Je remercie le public marocain et maghrébin ainsi qu’algérien qui m’a donné ce titre et cru en moi. Je vous adore tous !!! ». Ainsi s’est-t-elle exprimée exclusivement à ALM pour avoir été ainsi appelée pour le lancement de la reprise (cover), en rythmes modernes, de «Balak» du célébrissime artiste algérien Abdou Deryassa.


Outre cette appellation, l’artiste, qui a chanté en duo «Nsameh w ma nsa» (Je pardonne mais je n’oublie pas) avec l’Algérien Kader Japonais, a déjà été qualifiée de «meilleure artiste maghrébine» par le festival «Oscar Al-Arab» (Oscar des Arabes). Avant «Balak», Daoudia, de son vrai nom Hind El Hannouni, avait sorti un nouveau single intitulé «Enta» (Toi) en style raï. Comme elle a lancé «Biban Zehri» (Les portes de ma chance). Au-delà de ces oeuvres, la chanteuse, qui a également décroché le titre de «meilleure chanteuse populaire» à Dubaï, a animé plusieurs concerts au Maroc et à l’étranger. Ses performances lui valent la forte appréciation du public féru de cet art. Une admiration qu’elle lui rend bien.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *