Chanteuse maroco-néerlandaise : Hind Laroussi remixe son «Cat & Mouse»

Chanteuse maroco-néerlandaise : Hind Laroussi remixe  son «Cat & Mouse»

La jeune chanteuse maroco-néerlandaise Hind Laroussi vient de lancer le remix de son single «Cat & Mouse».

Un nouvel arrangement conçu par l’artiste libanais Guy Manoukian, dont l’œuvre est «une surprise» pour la chanteuse. «Après le lancement de mon tube, je devais faire une nouvelle sortie en force», s’exprime-t-elle en indiquant avoir «aimé» le nouveau style de son morceau. A propos de l’arrangeur, elle indique qu’il était «sûr de sa capacité à produire une œuvre unique en son genre». «Nous avons également parlé des dynamiques de la chanson arabe et de la manière de créer un projet exceptionnel», enchaîne-t-elle en révélant «ne pas être une personne laxiste». «Après quelques semaines, Guy Manoukian m’a invité, avec mon manager Rainer Hack à son nouveau club à Dubaï pour nous montrer le remix. J’étais vraiment surprise par la performance de la flûte qui occupe la moitié du morceau. C’était vraiment épatant !», exalte-t-elle en révélant être enthousiaste de partager, de par le monde, ce remix dont la particularité réside, selon l’arrangeur, dans sa «nouvelle peau orientale». En fait, cet artiste a troqué, dans ce remix, la musique techno pour celle de la flûte. Et ce n’est pas tout ! Il a déjà réarrangé les musiques des frères Rahbani, Fairouz et Oum Kalthoum.

Cette fois-ci, son choix s’est porté sur «Cat & Mouse». Un tube produit par PK et dont le vidéoclip est réalisé par le Libanais Adel Sarhan. Dans la première version, la chanteuse a opté pour les musiques pop et R&B (rythm and blues) vu sa nostalgie pour ses racines «arabes, notamment celles marocaines». «Avec PK, j’ai veillé à créer un nouveau genre musical représentant ma culture et ma patrie», ajoute-t-elle en rappelant que son œuvre, lancée par sa société «Laroussi music», parle de «la force et la libération de la femme pour dominer les situations».
Pour rappel, cette interprète et auteure de paroles, issue d’un père marocain et d’une mère néerlandaise, est installée à Dubaï. Son talent s’est révélé aux Pays-Bas dès l’âge de 16 ans et elle a déjà raflé des prix. Entre-temps, elle s’est déplacée à Los Angeles pour l’évolution de sa carrière. Elle y a collaboré avec le producteur Philip Lawrence. En 2018, son morceau «Lost», produit par Brody Brown, a occupé la 4ème position au US Billboard Dance.

Pour l’heure, l’artiste d’origine marocaine, qui parle l’anglais, le néerlandais et le portugais, veille au lancement de son nouveau single «Metamorphosis» pour poursuivre sa carrière avec les producteurs et professionnels les plus célèbres dans le monde arabe. Déjà, l’interprète, qui veille aussi à apprendre l’arabe, a un premier album intitulé «Un été innovant» et un deuxième appelé «La moitié du chemin pour la maison» qui a, selon ses dires, eu le disque d’or. Après quoi, elle a sorti le tube «Salam salam» pour chanter la paix et la tolérance dans le monde. Des succès qu’elle a enchaînés en 5 ans aux Etats-Unis avant de revenir aux Emirats pour lancer son dernier titre qui a récolté un million de vues en peu de temps.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *