Chefchaouen : 42 millions DH pour l’aménagement du site touristique Ras El Maa

Chefchaouen : 42 millions DH pour l’aménagement du site touristique Ras El Maa

Fruit d’un projet de convention entre des départements institutionnels et conseils élus

Chefchaouen poursuit la mise à niveau et la valorisation de ses espaces naturels et historiques en vue d’améliorer l’attractivité touristique sur son territoire urbain. Dans ce sens, elle bénéficiera d’un projet d’aménagement du site Ras El Maa, considéré parmi les principaux lieux de prédilection des Chefchaounais et des visiteurs de la ville. D’une enveloppe budgétaire globale de 42 millions de dirhams, la mise à niveau et la valorisation de ce site sont le fruit d’un projet de convention de partenariat, dont les dispositions ont été approuvées lors de la session ordinaire du Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CR-TTA) tenue, lundi 5 juillet, au titre du mois en cours. Cette convention, liant le CR-TTA à l’Agence pour la promotion et le développement des préfectures et provinces du Nord du Royaume (APDN), la préfecture, le Conseil provincial et la commune de Chefchaouen, prévoit des études et des travaux pour la réalisation de ce projet pendant une période de deux ans. Selon les dispositions de cette convention, les cinq partenaires s’engagent à mobiliser tous leurs efforts pour la bonne marche de toutes les étapes du projet d’aménagement de Ras El Maa. Sur le coût total de 42 millions de dirhams, le CR-TTA doit assurer la majeure partie du financement des études et des travaux avec quelque 42 millions de dirhams. Le Conseil provincial s’engage à y participer avec un million de dirhams. Alors que le reste d’un demi-million sera financé par la commune de Chefchaouen.

En plus de sa contribution à la protection et la préservation du patrimoine naturel et historique dont se distinguent la perle bleue et son arrière-pays, ce projet prévoit la mise en place d’un pont liant le site Ras El Maa à l’ancienne médina et la célèbre place de Outa Hammam. Il s’agit également de la construction d’un parking de voitures multi-étages et d’un terrain de jeux sportifs.
Conformément aux dispositions de ce partenariat, l’APDN doit, en tant que porteur du projet, se charger de toutes les étapes des appels d’offres (depuis l’élaboration des dossiers jusqu’à l’attribution des marchés), tout en assurant le suivi et l’accompagnement de toutes les étapes de réalisation des études et des travaux d’aménagement du site Ras El Maa. De leur côté, les quatre autres partenaires signataires devront, selon leurs attributions et prérogatives, participer, eux, à faciliter la bonne marche de ce chantier jusqu’à la livraison du projet dans son ensemble.

Rappelons que le site Ras El Maa fait partie des sites naturels et historiques ayant joué en faveur du rayonnement de la destination chefchaounie. Sa source qui porte le même nom demeure toujours le moyen d’approvisionnement de Chefchaouen en eau potable. Elle a continué à marquer la mémoire de la ville comme lieu de pique-nique pour les Chefchaounais et une source d’irrigation pour les fermes situées tout au long de son courant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *