FIFM : Rémi Bonhomme nouveau directeur artistique de la 19ème édition

FIFM : Rémi Bonhomme nouveau directeur artistique de la 19ème édition

Il sera entouré d’un nouveau comité de sélection

Rémi Bonhomme quittera ses fonctions de la Semaine de la critique après la prochaine édition du Festival de Cannes pour piloter la direction artistique du FIFM et les Ateliers de l’Atlas.

Rémi Bonhomme vient d’être nommé directeur artistique du Festival international du film de Marrakech (FIFM», comme l’a annoncé la Fondation du festival. Il débute sa carrière au Liban où il est d’abord chargé de mission culturelle à l’Institut français de Beyrouth avant de participer à la création du cinéma indépendant Metropolis et de produire le long métrage libanais «Chaque jour est une fête» de Dima El-Horr. En 2009, il devient coordinateur général de la Semaine de la critique du Festival de Cannes où il initie l’atelier d’accompagnement du court au long métrage Next Step, qu’il dirige depuis 2014.

En parallèle, il rejoint en 2018 l’équipe artistique du Festival de Marrakech en qualité de programmateur et responsable des Ateliers de l’Atlas, une nouvelle plate-forme industrie dédiée aux cinémas du continent africain et du monde arabe, indiquent les organisateurs dans un communiqué. Rémi Bonhomme quittera ses fonctions de la Semaine de la critique après la prochaine édition du Festival de Cannes pour piloter la direction artistique du FIFM et les Ateliers de l’Atlas, poursuit-on de même source. Pour préparer la 19ème édition du FIFM, Rémi Bonhomme sera entouré d’un nouveau comité de sélection ayant notamment fait ses armes aux festivals de Cannes et Toronto, souligne le communiqué, ajoutant que ce comité sera composé d’Ali Hajji (Maroc), actuellement directeur général du groupe A3, basé à Casablanca et ancien directeur délégué du Festival de Casablanca et directeur artistique des Semaines du film européen au Maroc.

Aux côtés d’Ali Hajji, qui occupe également la fonction de coordinateur général du Festival international du film de Marrakech depuis 2018, figurent Farah-Clémentine Dramani-Issifou (Bénin/France), actuelle membre du comité de sélection de la Semaine de la critique de Cannes et chercheuse spécialiste des cinémas d’Afrique et de sa diaspora, et Ava Cahen (France), critique de cinéma (Le Cercle sur Canal+, France Inter), rédactrice en chef de Frenchmania, ancienne membre du comité de sélection de la Semaine de la critique de Cannes.

Selon la même source, seront nommés conseillers à la programmation Andréa Picard (Canada), Senior Film Curator au Toronto International Film Festival (Curator de la section Wavelengths et Co-Curator de la compétition Platform) qui conseillera à la programmation de toutes les sections, et Hania Mroué (Liban), actuelle directrice du cinéma Metropolis (Beyrouth), fondatrice de la société MC Distribution et ancienne Chief Arab Programmer du Doha Tribeca Film Festival, qui occupera la fonction de conseillère pour le cinéma et l’industrie arabes. Alors que Gabor Greiner (Hongrie/Autriche), directeur des acquisitions de Films Boutique, conseillera à la programmation de la compétition. Par ailleurs, les Ateliers de l’Atlas, dont la 3è édition se tiendra du 15 au 18 novembre 2020, seront placés sous la responsabilité de Thibaut Bracq (France), ancien programmateur du Festival Premiers Plans d’Angers, où il a coordonné des ateliers dédiés au jeune cinéma européen tout en travaillant au développement du programme La fabrique à Cannes, puis au sein de l’équipe de Locarno Pro en tant que Project Manager.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *