Le CCM présente son bilan à Tanger : Plus de 50 millions de dirhams pour 13 longs-métrages marocains en 2019

Le CCM présente son bilan à Tanger : Plus de 50 millions de dirhams pour 13 longs-métrages marocains en 2019

L’avance sur recettes octroyée, en 2019, à 13 longs-métrages parmi une vingtaine, produits au Maroc, s’estime à «plus de 50 millions de dirhams». Le montant ressort du rapport annuel du Centre cinématographique marocain (CCM) présenté samedi dernier dans la ville du détroit en prélude à la clôture du 21ème Festival national du film de Tanger.

Outre les 22 longs-métrages, la même année a été marquée par la production de 115 courts-métrages, 39 séries télévisées, 20 téléfilms, 125 spots publicitaires et 18 docu-fictions.

A leur tour, les productions étrangères s’estiment, selon la même source, à «22 longs-métrages tournés au Maroc». Le budget qui y est alloué étant de «plus de 265 MDH, soit une baisse de 17,63% par rapport à l’année précédente». De plus, 16 séries télévisées étrangères ont été tournées dans le Royaume pour un investissement dépassant les «500 MDH».

Dans ce sens, 668 autorisations de tournage ont été accordées aux productions étrangères tournées au Maroc contre 743 aux productions marocaines, poursuit la même source.

Quant au nombre d’entrées dans les salles de cinéma, il a, comme le précise le CCM, atteint 1.883.425 de personnes, générant, de ce fait, 92.977.422 MDH de recettes guichet, contre 73.124.217 en 2018. Et ce sont cinq films marocains, «Messaoud, Saida et Saadane», «Taxi bied», «Cambodia», «Ils sont grands et ne peuvent quitter le nid familial» et «Braquage à la marocaine» qui ont été classés au box-office des 30 premiers films, toutes nationalités confondues. «A l’échelle internationale, le cinéma marocain a participé à 81 festivals en compétition officielle et à 60 festivals avec des films hors-compétition», enchaîne le Centre.

De leur côté, les manifestations cinématographiques organisées par le soutien du Fonds d’aide à l’organisation des festivals cinématographiques se chiffrent à 75 pour seulement 15 manifestations cinématographiques organisées sans le soutien de ce Fonds. Et ce n’est pas tout. Dans le cadre des actions de promotion menées par le CCM pour le cinéma marocain et pour le Maroc en tant que lieu de tournage, et à l’instar des actions instaurées depuis plusieurs années au Festival du film de Cannes, le Centre a tenu, comme en 2018, un stand à l’European Film Market en marge du Festival international du film de Berlin.

Pour rappel, le CCM tient également, depuis 2006, un pavillon au sein du village international du Festival de Cannes. L’objectif étant de faire connaître, d’une part, le cinéma marocain et d’autre part de promouvoir «la destination Maroc» auprès des producteurs de films étrangers.

Mieux encore, le CCM a finalisé en 2019 la numérisation de 6.000 mn de documents-films, pour un total de 17.500 mn d’archives filmées numérisées. Une démarche accomplie conformément à la décision prise en 2014 par le conseil d’administration du CCM visant, selon la même source, à mettre en œuvre la restauration et la numérisation des archives filmées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *