L’écrivain et scénariste Mohamed Laroussi président du jury de la 5ème édition

L’écrivain et scénariste Mohamed Laroussi président du jury de la 5ème édition

Douze films en lice à la compétition officielle du Festival du film documentaire sur la culture, l’histoire et l’espace sahraouis hassanis

Ce sont douze films qui seront projetés dans le cadre de la compétition officielle de la 5ème édition du Festival du film documentaire sur la culture, l’histoire et l’espace sahraouis hassanis, prévu du 19 au 22 décembre 2019, à l’initiative du Centre cinématographique marocain (CCM).

Selon les organisateurs, «ces films, dont la plupart ont bénéficié du soutien à la production d’œuvres cinématographiques, concourent pour le Grand prix et les prix du jury, de la meilleure réalisation, meilleur montage et meilleure musique». Ainsi la liste des films comprend entre autres «Al Mihkyal» de Ahmad Bouchalka, «Al Moustahdi Bi Nojoum», de Abdelhakim El Bidaoui, «El Basiri, El Machhad El Mafkoud» de Loubna Lyounsi, «Des enfants exilés» de Hakim Kababi, «La guerre Oubliée» de Asmaa El Moudir et «Le Sahara, des rythmes magiques» de Abdelah Zirate. En effet, l’ensemble de ces films sera jugé par un jury de professionnels. Il sera d’ailleurs présidé par l’écrivain et scénariste Mohamed Laroussi. Celui-ci sera accompagné par Zoubida Essalami, Erraaboub Bahay, journaliste et chercheuse dans la culture hassanie, Charaf Eddine Zine Al Abidine, journaliste, Al Mahjoub Dwa, réalisateur, écrivain et scénariste.

Organisée par le Centre cinématographique marocain avec le soutien de la wilaya de Laâyoune-Sakia El Hamra, le Conseil de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, le club des producteurs et des professionnels de l’audiovisuel et du cinéma, cette grande rencontre cinématographique ambitionne d’encourager les films documentaires et les productions cinématographiques dans les provinces du Sud. Elle vise aussi à promouvoir et faire connaître les productions documentaires traitant des différents aspects du patrimoine culturel hassani, en tant que composante indispensable de l’identité nationale unie.

Il a également pour objectif de créer un espace de rencontre et d’échange entre les professionnels du cinéma dans cette région du Royaume, le but étant de renforcer le rayonnement de la civilisation, de la culture et de l’histoire du Royaume et de mettre en exergue les spécificités de l’identité marocaine. Il faut noter que le CCM a, depuis 2015, mis en place deux mécanismes visant l’appui à la production cinématographique dans les provinces du Sud, à savoir la création d’un fonds dédié à l’encouragement des producteurs à fournir des travaux pleinement dédiés à la culture et au patrimoine hassanis sahraouis et la formation des professionnels du cinéma de cette région de manière à développer leur production.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *