Mehdi Qotbi président d’honneur du FICM de Tétouan 2020

Mehdi Qotbi président d’honneur du FICM de Tétouan 2020

Des hommages, des colloques, des tables rondes et des rencontres autour du cinéma sont prévus

Les préparatifs pour le 26ème Festival du cinéma méditerranéen de Tétouan (FICMT), dont les travaux sont prévus du 21 au 28 mars 2020, sont lancés. Et c’est Mehdi Qotbi qui en sera le président d’honneur Cette distinction vient s’ajouter à une liste de prix et de consécrations obtenue par l’artiste-peintre marocain et président de la Fondation nationale des musées. Le choix de l’artiste-peintre n’est pas fortuit. «Les relations du festival avec les arts plastiques sont ancrées dans l’histoire de cette manifestation cinématographique inédite au Maroc depuis sa première édition en 1985. En effet, un autre grand artiste-peintre accompagne le festival depuis sa création lui conférant cette dimension «picturale». Il s’agit d’Abdelkrim Ouazzani qui est délégué artistique. Le siège même du festival a été volontairement domicilié à l’Institut national des beaux-arts de Tétouan», selon un communiqué émis  par le comité d’organisation de cette édition.

Considéré comme l’une des grandes figures de l’art contemporain au Maroc et en Méditerranée, Mehdi Qotbi a vu ses  œuvres  exposées dans les grands musées à travers le monde. Il a reçu  de plusieurs distinctions : Commandeur de la Légion d’Honneur et Commandeur des arts et  lettres (France), la Croix de commandeur de l’Ordre du mérite civil du Royaume d’Espagne, Officier de l’Ordre du Trône (Maroc), Commandeur de L’Ordre de la République de Hongrie, Officier de l’Ordre national du mérite (France).

A l’instar des précédentes éditions, les salles de projection du cinéma Avenida, Teatro español et l’Institut français seront ouvertes, au cours d’une semaine, et au grand bonheur des amoureux du 7ème art, pour présenter des films méditerranéens (en ou hors compétition). Sans compter les grands écrans, qui seront encore cette année installés dans les deux célèbres places Feddan et Moulay Mehdi. Il est prévu des débats quotidiens en présence des réalisateurs et acteurs autour des films programmés pour cet événement cinématographique. En plus de la projection des films et des documentaires méditerranéens, au programme de ce 26ème  festival des hommages, des colloques, des tables rondes et des rencontres autour du cinéma et de ses artisans ainsi qu’une programmation spécifique pour les enfants et les jeunes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *