Accueil Culture Cinema Rabii Kati se glisse dans la peau d’Abdelkrim El Khattabi
Cinema

Rabii Kati se glisse dans la peau d’Abdelkrim El Khattabi

Acteur confirmé, Rabii Kati a pu marquer la scène grâce à ses nombreux rôles dans plusieurs productions ramadanesques et téléfeuilletons. Le public l’a découvert notamment dans la mini-série télévisée intitulée «Salef Aadra» de la réalisatrice Jamila El Borji.

Après avoir excellé dans plusieurs productions cinématographiques arabes dont notamment «El Zaaiman» ou «Ghasak», l’acteur aux mille visages Rabii Kati revient avec un nouveau rôle historique. Il incarne cette fois-ci une personnalité de la résistance marocaine, celle d’Abdelkrim El Khattabi, dans le film «Anoual» de son réalisateur Mohamed Bouzakou. L’acteur qui est en plein tournage actuellement n’a pas manqué d’exprimer son grand bonheur de participer à ce film. «Je suis très heureux et fier de participer à cette production inédite», dit-il. Et d’indiquer: «Ce travail marquera à jamais l’histoire du cinéma marocain et arabe. Je campe la personnalité du combattant et héros Mohamed Abdelkrim El Khattabi, celui qui a marqué l’histoire marocaine et le monde arabe». À propos de son choix de jouer dans ce film, Rabii El Kati a révélé que cela était dû à de nombreuses raisons. «En tant qu’acteur marocain, j’ai toujours accepté de jouer des expérimentations artistiques complexes, notamment des personnages historiques, j’ai un penchant particulier pour ça». L’acteur a relevé que sa relation avec la personnalité d’Abdelkrim El Khattabi ne date pas d’aujourd’hui car il est originaire de la ville de Taza proche de la région du Rif. «J’étais constamment au courant des détails de ce personnage, qui a influencé la pensée, la politique et la justice marocaines», dit-il. Selon lui, «le film ne mettra en lumière qu’une période de la vie d’Abdelkrim El Khattabi, celle de la période allant de 1907 jusqu’au 1921». Acteur confirmé, Rabii Kati a pu marquer la scène grâce à ses nombreux rôles dans plusieurs productions ramadanesques et téléfeuilletons. Le public l’a découvert notamment dans la mini-série télévisée intitulée «Salef Aadra» de la réalisatrice Jamila El Borji. Il a marqué sa participation dans la série télévisée «Oulad El 3am» de Brahim Chkiri diffusée sur la chaîne MB5. De même, il a participé à la série «Sewlou Dmou3i» de Brahim Chkri dans laquelle il joue l’un des rôles principaux. Parallèlement, il a participé à plusieurs séries télévisées égyptiennes, marocaines et syriennes. Il s’est illustré d’ailleurs par son rôle dans «Suleiman Bacha El Barouni». Grâce à cette interprétation, il a raflé le prix du meilleur premier rôle dans le festival libyen «Septimos».

Articles similaires

Ouverture dans une ambiance festive de la 19ème : Le FIFM rend hommage à l’acteur indien Ranveer Singh

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la...

«Black Panther : Wakanda Forever» sort dans les salles à partir du 9 novembre

Le film d’aventure et d’action «Black Panther: Wakanda Forever» de Ryan Coogler...

FIFM 2022 : 14 films en lice pour l’Etoile d’or

Explorant plusieurs genres cinématographiques, du fantastique au film noir, en passant par...

2M lance l’émission «Dream artist»

Il s’agit de la première compétition dédiée totalement à l’art visuel

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie