Confinement : l’Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison

Confinement : l’Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison

Au programme, spectacles, conférences, playlists, conseils de lecture…

Pour soutenir toutes celles et tous ceux qui sont confinés chez eux durant l’épidémie du Covid-19, l’Institut du monde arabe se virtualise et met en place #LImaALaMaison. Il s’agit d’une programmation spéciale mise en œuvre sur son site et sur les réseaux sociaux. Elle comprend, en effet, spectacles, conférences, playlists, conseils de lecture, DJ sets, gastronomie, ou activités pour les enfants. «Chaque jour pendant le confinement, l’IMA va proposer un nouveau contenu à lire, regarder ou écouter, seul ou en famille, pour découvrir le monde et la culture arabes, et voyager sans quitter son domicile. L’Institut ouvrira également ses plateformes, à cette occasion, à des artistes souhaitant partager leurs créations», indique l’IMA sur sa plateforme.

Des Journées de l’Histoire du monde en arabe 2020 en écoute sur soundcloud

L’Institut du monde arabe propose au public un ensemble des rencontres de la première journée de l’histoire du monde en arabe 2020 en écoute sur soundcloud. «Pendant les trois dimanches dédiés aux Journées de l’Histoire de l’Institut du monde arabe, ces phénomènes seront analysés, décortiqués et expliqués par des spécialistes du monde arabe d’aujourd’hui, lors d’une grande «université populaire» gratuite et ouverte à tous», explique l’IMA.

La Chaire de l’IMA met à disposition son projet encyclopédique «Cent et un livres»

Chaque jour, et ce pendant 40 jours, la Chaire de l’IMA met à la disposition au public un livre au format numérique du projet encyclopédique «Cent et un livres». Cet ouvrage s’inscrit dans le cadre d’un ambitieux projet culturel initié et mis en œuvre par deux institutions culturelles de renommée, le Prix du Roi Fayçal à Riyad et l’Institut du monde arabe à Paris, représenté par la Chaire de l’Institut. «Ce projet se donne pour objectif de faire connaître auprès du grand public une centaine de chercheurs et universitaires arabes et français qui se sont distingués par leurs considérables efforts destinés à la promotion des différentes formes de dialogue constructif et interactif entre les deux rives de la Méditerranée au cours des deux derniers siècles». Ainsi, parmi les ouvrages proposés on trouve «Fatema Mernissi, figure emblématique d’une féministe en terre d’Islam» de Hayat Ammamou et «Vie et formation», d’Abdelkbir Khatibi.

Prix 2020 de la littérature arabe : Appel à candidatures

L’Institut du monde arabe lance un appel à candidatures pour le Prix de la littérature arabe. Créé en 2013, ce Prix est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe. Doté de 10.000 €, il promeut l’œuvre (roman ou recueil de nouvelles) d’un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d’un ouvrage écrit en arabe et traduit en français ou directement écrit en français et publié entre le 1er septembre 2019 et le 31 août 2020. Les éditeurs ou écrivains qui souhaitent proposer un ouvrage éligible au prix doivent envoyer, selon l’IMA, la (ou les) publication(s) en trois exemplaires à la Fondation Jean-Luc Lagardère (42, rue Washington, Immeuble Monceau, 75408 Paris cedex 08) avant le 30 juin 2020. Pour les ouvrages dont la parution est prévue après le 30 juin 2020, les écrivains et éditeurs pourront, dans un premier temps, ne faire parvenir à la Fondation que les épreuves de l’ouvrage. La sélection des 6 à 8 ouvrages finalistes sera annoncée début septembre. Les ouvrages retenus seront soumis aux membres du jury composé d’éminentes personnalités du monde des médias, des arts et de la culture et de spécialistes du monde arabe qui se réuniront ensuite pour élire le (ou la) lauréat(e). Le (ou la) lauréat(e) recevra le prix lors d’une cérémonie à l’Institut du monde arabe à l’automne 2020.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *