Déconfinement : Les lieux et espaces culturels se préparent à la réouverture

Déconfinement : Les lieux et espaces culturels se préparent à la réouverture

Des consignes sanitaires seront à respecter

Le déconfinement progressif touche une partie du secteur culturel. Tout récemment, le département de la culture a donné le feu vert à la réouverture d’un ensemble de lieux et espaces culturels à travers le Royaume dont notamment les monuments historiques, Sites archéologiques, musées publics et privés, Centres d’interprétation du patrimoine, bibliothèques, espaces de spectacle ouverts ou fermés, galeries d’art et événementiel. Ainsi tous ces lieux culturels visés par ce volet du plan de déconfinement devront suivre les règles sanitaires contenues dans un guide publié par la tutelle.

«Ce guide a été élaboré, en concertation avec les partenaires professionnels publics et privés, notamment la Fondation nationale des musées, la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc, le Théâtre National Mohammed V, les Archives du Maroc, la Fédération des industries culturelles et créatives, la Société marocaine d’ingénierie touristique, et l’Institut marocain de normalisation. Il contient un ensemble de directives et mesures préventives destinées à accompagner la reprise progressive du travail et assurer sa continuité, tout en garantissant la protection des fonctionnaires, employés et usagers, et la préservation de leur santé», explique le département de la culture. Destiné aux gestionnaires publics et privés du secteur culturel et au grand public, le guide détaille les bonnes pratiques à mettre en place dans les différents établissements et activités culturels.

«Les procédures stipulées dans ce guide, téléchargeable sur le site Internet du ministère, visent à assurer la protection des fonctionnaires, employés et usagers des différents départements et établissements sous tutelle du ministère de la culture, de la jeunesse et des sports, aux niveaux central, régional et local et des organismes opérant dans les domaines de la culture, de la jeunesse, du sport et de la communication», explique la même source qui rappelle que «la reprise des activités doit se faire progressivement dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité, ainsi que selon le calendrier déterminé par les autorités compétentes».

Respect de la capacité d’accueil, marquage au sol, désinfection fréquente des lieux…

En termes d’organisation, les gestionnaires des espaces culturels doivent respecter plusieurs consignes sanitaires. A l’entrée, il faut installer un panneau de l’espace avec toutes les informations de règles d’hygiène et des gestes barrières pour le public ainsi que des affiches sur les mesures barrières en version multilingue. D’autres mesures de précaution sont à respecter dont notamment la prise de température à l’entrée, l’installation et activation de l’application wiqaytna, sinon inscription au registre (Photocopie CNIE Numéro de téléphone). De plus, chaque établissement doit fixer une capacité d’accueil maximal, en deçà de la fréquentation moyenne. D’ailleurs, la capacité d’accueil doit être calculée sur la base d’un espace libre de 4m² par personne sans contact.

De même, il faut s’équiper d’un dispositif de comptage pour contrôler le nombre de personnes présentes dans le bâtiment et organiser la file d’attente qui pourrait se constituer à l’extérieur par un marquage au sol rappelant la distanciation physique nécessaire. Les gestionnaires doivent également prévoir du personnel pour réguler les flux, la mise en place d’un seul circuit de visite qui se déploie dans un sens unique depuis l’entrée jusqu’à la sortie afin de réduire l’entrecroisement des visiteurs. Par ailleurs, il est recommandé de déterminer le temps de visite maximal pour chaque site et utiliser les nouvelles technologies d’information pour échanger les informations et documents.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *