Culture

Dédié à l’âne: Le 13ème FestiBaz fait son grand retour !

© D.R

Un beau retour pour FestiBaz! Pour sa 13ème édition, prévue du 1er au 5 mai, le festival Beni Ammar Zerhoun ranimera, après différentes difficultés financières, la Kasbah où il se tient à l’initiative d’Iklaa pour le développement intégré. En voici les contours.

En célébrant l’âne, cette manifestation inédite a pour particularité une programmation pleine de nouveautés. Mieux encore, un avant-goût de la prochaine édition est d’ores et déjà donné. De quoi créer du suspense !

Marcel Khalifa à la 14ème édition
Dans les détails, cette star arabe, qui devait prendre part à cette 13ème édition, initialement prévue en août dernier, est, d’après l’association initiatrice, «reprogrammée pour la 14ème édition à cause de son deuil récent». En attendant, deux troupes africaines sont programmées cette année. Ainsi, les groupes «Awale Africa» de la Côte d’Ivoire et «Mbari Mba» des arts gnaoua rythmeront cet événement qui maintient, pour mai prochain, ses activités hormis le report de la participation de Marcel Khalifa pour une autre année. Et ce n’est pas tout ! La programmation de ce festival, qui fête notamment l’âne le temps d’un carnaval, sera, en 2024, marquée par la participation du dramaturge Abdelhak Zerouali qui dédie une pièce de théâtre à cette belle créature, ainsi qu’à cette manifestation qui a déjà raflé un prix.

Aussi, ce défilé qui jalonne le FestiBaz est déclaré patrimoine national immatériel par le ministère de la culture. Quant à la thématique «De l’espoir… pour l’essor de la montagne», elle est maintenue pour cette 13ème édition de mai 2024. L’objectif étant pour l’association Iklaa (Relance) pour le développement intégré (ARDI) de mettre le festival «au service d’objectifs principaux remontant à plus de 20 ans». Il s’agit, d’après la même source, de «contribuer au développement de la région et à sa promotion tout en contribuant à hisser le niveau de vie de ses habitants pour en faire une destination touristique, voire en sensibilisant aux grands écarts entre les zones rurales et urbaines».

Fresques, conférences, soirées et village de jeux
En plus du carnaval, le festival programme cette année des ateliers artistiques le temps de l’activité «Couleurs de Beni Ammar» dédiée aux fresques murales en présence d’artistes-peintres. Aussi, des conférences sont prévues avec la participation d’académiciens et d’experts. De même, l’art de la rue n’est pas en reste. Des shows du patrimoine local seront, dans ce sens, organisés aux côtés, entre autres, d’ateliers, de projections de documentaires autour de la bataille «Nzalt Beni Ammar» contre le colonisateur français.

Mieux encore, des cérémonies de signature de livres seront tenues à l’occasion de ce festival qui sera rythmé par une soirée de Malhoun en ouverture outre celles africaine et de clôture. De plus, un hommage sera rendu à des personnalités fidèles du FestiBaz, qui bénéficie aussi du soutien du ministère de la culture, de la région de Fès-Meknès et du théâtre Mohammed V. De surcroît, cet événement, dont la programmation est conçue avec l’association de défense des animaux et de la nature, pense fort aux enfants en leur offrant un village de jeux. Une activité sans précédent d’ailleurs.

Articles similaires

Culture

Villes intelligentes : Seconde édition du salon pédagogique, cette fois-ci à Agadir

Après Casablanca c’est au tour de la ville d’Agadir d’accueillir la seconde...

Culture

Elle présente ses œuvres pour la première fois au Maroc: L’artiste internationale Myam expose à l’espace «Cowork & Live»

L’espace «Cowork & Live», situé à Casablanca dédié à la synergie créative,...

Culture

«Perles d’Art» : Une exposition qui célèbre la créativité internationale

Prévue le 27 avril à la galerie «Living 4 Art» à Casablanca

Culture

La série américaine «Flight 103» sera tournée au Maroc

Le Maroc continue d’accueillir le tournage de grandes productions étrangères. Il accueille...