Destiné aux éditeurs : L’IF lance son Programme d’aide à la publication

Destiné aux éditeurs  : L’IF lance son Programme d’aide à la publication

Bonne nouvelle pour les éditeurs marocains souhaitant publier en français une œuvre originale, un ouvrage déjà publié en France ou une œuvre traduite du français.

La Maison du livre de l’Institut français du Maroc accompagne les éditeurs marocains en lançant son Programme d’aide à la publication (PAP) 2020-2021. «Le PAP souhaiterait favoriser des projets éditoriaux innovants, audacieux tant dans leur contenu que dans leur forme, en faisant le pari de toucher le plus largement possible la diversité des publics et répondre à leurs besoins en matière de lecture. Il souhaite également accompagner l’émergence de jeunes talents et le renouveau des éditeurs. Il sera également attentif aux propositions de traduction d’œuvres majeures du français vers l’arabe, ou de l’arabe vers le français», indique à propos de ce programme l’IF du Maroc.

Dans ce sens, le PAP 2020-2021 propose une aide à la publication apportée à un éditeur marocain par la prise en charge d’une partie (40% du coût total) des frais de fabrication et de communication d’un ouvrage. De plus, il offre une aide à l’achat de droits (ou cession de droits) par l’Institut français de Paris, la prise en charge partielle ou totale du montant de l’avance sur les droits négociés entre l’éditeur français et l’éditeur marocain, sur proposition de l’Institut français Paris. Enfin, il propose une aide à la traduction accompagnée de l’aide à la cession de droits le cas échéant. Selon la même source, «le montant de l’aide ne peut dépasser 40% du coût de fabrication total de la proposition éditoriale et reste à l’appréciation de l’Institut français du Maroc. Le versement de l’aide se fera en deux tranches : 80% à la signature de la convention et 20% suite à la publication et à la remise de 20 exemplaires à l’IFM. Le PAP concerne tout type d’ouvrage, excepté les manuels scolaires, les ouvrages techniques ou les livres pratiques», explique la même source.

Pour noter, une attention particulière sera accordée aux œuvres de fiction contemporaine, les œuvres de littérature jeunesse, les livres illustrés seront prioritairement étudiés. Seront également sollicités les œuvres de bandes dessinées jeunesse et adulte, les premiers romans à destination de la jeunesse et des adultes, les beaux livres (certains thèmes seront privilégiés comme la valorisation du patrimoine…), les œuvres de littérature contemporaine traduite de l’arabe vers le français ou du français vers l’arabe, les œuvres de sciences humaines et sociales ou les projets de presse indépendante et à vocation culturelle. Ceci étant, l’appel à projets est ouvert jusqu’au 20 janvier 2021 et l’annonce des projets retenus est prévue pour mi-février 2021.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *