970x250

Douzi lance «Mustahil»

Douzi lance «Mustahil»

C’est son premier single de l’année

Un premier single en cette année pour Douzi. Le chanteur marocain, de son prénom Abdelhafid, vient de lancer «Mustahil» (Impossible). Un morceau dans lequel il exprime «un état d’âme en chanson affective et romantique dans une histoire réelle».
Dans cette œuvre, partagée mercredi soir sur YouTube et qui a pour l’heure récolté plus de 3.000 vues en moins de 24 heures, l’artiste collabore avec l’auteur de paroles, Mohamed El Maghribi, pour une composition de l’artiste Amira Zouhair et l’arrangement de Rachid Mohamed Ali. Quant à l’enregistrement, il s’est déroulé, tel qu’il le détaille, «dans des studios au Maroc et en Belgique». De même, la production est confiée à Lina Top au moment où la distribution est assurée par Digital Sound.

De plus, le chanteur a fait le choix de tourner le vidéoclip de ce titre «en Turquie avec le cinéaste Kamal Basbug». En fait, il a déjà traité avec celui-ci pour les fins d’autres œuvres qui ont récolté un énorme succès.
Et ce n’est pas tout ! Douzi s’apprête à chanter un autre tube en «irakien après avoir mis les dernières touches au projet de vidéoclip dans le cadre d’une collaboration officielle avec la plate-forme Anghami». «Il est prévu qu’il soit de sortie dans les tout prochains mois», ajoute-t-il.
De même, l’artiste s’apprête à une tournée artistique en Europe qui le mènera en France, Espagne, Pays-Bas, Allemagne, Belgique et Amérique pour y célébrer différents spectacles. Récemment, il a animé un autre concert dans le cadre de l’éminent événement «Dubaï expo 2020», ainsi qu’au Maroc entre autres.

Bien avant, il a lancé le single publicitaire d’une société assez connue dans le Royaume. En début 2020, il a sorti un nouveau morceau intitulé «Khallik maaya» (Reste avec moi). Une œuvre qu’il a également tournée en clip. En fin 2019, il a interprété son single «Loukan Ja Galbak» (Si cela ne tenait qu’à ton cœur) dont il est l’auteur sur une composition de Cheb Nasrou et un arrangement de Mourad Majoud. Dans la même année, Douzi a également lancé «Khallouha Tahdar» (Laissez-la parler), écrite par ses soins et interprétée aux rythmes du même arrangeur. Un tube qu’il a, tout comme d’autres, conçu en raï ; un style pour lequel il est connu depuis belle lurette. En cette année, l’artiste a aussi sorti «Bikhtissar» (Bref) dont les paroles, la composition et l’arrangement sont réalisés par Jalal El Hamdaoui qui a également conçu pour Douzi son tube «Amar» (A tes ordres). Outre ces singles, le chanteur a plusieurs titres au compteur comme «Lmouja» (La vague) et «Mina».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.