Driss Roukh tourne son nouveau film «Je t’aime, je divorce !»

Driss Roukh tourne son nouveau film  «Je t’aime, je divorce !»

Alors qu’il s’apprête à sortir son thriller psychologique «Jrada Malha» au cinéma

Après sa série télévisée à succès «Bnat El Aâssas», diffusée durant le mois de Ramadan, l’acteur et réalisateur Driss Roukh se lance dans une nouvelle expérience cinématographique et tourne son nouveau film intitulé «Je t’aime, je divorce !». Il a choisi en effet les villes de Bouznika, Rabat, Salé et Benslimane comme décors pour son film. Ecrit par l’acteur et scénariste Adnane Mouhejja, ce film réunit une brochette d’acteurs à l’instar de Jalila Talmassi, Abdessamad Meftah Kheir, Salma Salah Eddine, Abdelhak Mjahed, Yahya Fandi et autres. «Le film mêle action, comédie et romance. Il relate l’histoire d’un couple étrange qui s’aime d’une façon différente. Ceci étant, les événements qui se passent entre eux (jalousie, disputes…) conduisent à penser au divorce, mais l’arrivée de «Bilal» d’Italie avec de nombreux problèmes et son association avec une mafia vont générer d’autres faits», confie le réalisateur.

Outre ce film, Driss Roukh s’apprête à présenter son dernier thriller psychologique «Jrada Malha» au Durban International Film Festival d’Afrique du Sud, prévu du 22 juillet au 1er août 2021, avant de le faire sortir en salle. «Je suis très heureux du fait que mon film ait été sélectionné dans la compétition officielle de ce festival», dit-il. A la fois impressionnant et intrigant, «Jrada Malha» a déjà représenté le cinéma marocain à l’international et décroché sa première récompense. D’ailleurs, il a raflé le prix du «Best Film» au Toronto Film and Script Awards. Il est également en compétition pour le Montreal Independent film festival (MIFF).

  • Driss-Roukh-tourne-son-nouveau-film--«Je-t'aime,-je-divorce-!»ss
  • Driss-Roukh-tourne-son-nouveau-film--«Je-t'aime,-je-divorce-!»s
  • Driss-Roukh-tourne-son-nouveau-film--«Je-t'aime,-je-divorce-!»d

Produit par Folks Box et coécrit avec Adnane Mouhejja, ce film rassemble plusieurs figures du cinéma marocain, notamment Mouna R’Miki, Khansa Batma, Fatima Zahra Benacer, Abderrahim Meniari, Nadia Alami, Mohamed Elouaradi, Mahmoud Belahcen et autres. Il a été tourné en 2020 dans plusieurs villes à Ifrane, Meknès, Azrou et Benslimane. Il raconte en effet l’histoire de Ranya, une jeune femme qui se retrouve au centre d’un complot, «programmée» et manipulée par les membres d’une mystérieuse organisation, pour servir de cobaye à une expérience menée par ces personnes à des fins bien particulières. «Tout un protocole a été mis en place pour la façonner et créer le personnage désiré.

Privée de sa vie et de ses souvenirs, la mémoire en désordre et un présent étouffant, Ranya décide de partir à la recherche de sa vraie vie. Une vie perdue dans une machination qui vise à gouverner le monde par le conditionnement de personnalités haut placées. Une machination bien ficelée pour contrôler, diriger et commander…», lit-on dans le synopsis du film.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *