Elle inaugure un nouvel espace culturel à Casablanca : La Fondation Alliances dévoile «L’empreinte de mes rêves» de Chiha

Elle inaugure un nouvel espace culturel à Casablanca  : La Fondation Alliances dévoile  «L’empreinte de mes rêves» de Chiha

La Fondation Alliances annonce l’inauguration d’un nouvel espace culturel, un lieu d’exposition entièrement dédié à la création africaine. Située en plein cœur de Casablanca, cette nouvelle plateforme s’étend sur 700 m² dont 500 m² d’exposition. Y seront exposées les œuvres d’artistes émergents. «Plus qu’un lieu d’exposition, il s’agira d’une véritable vitrine pour la mise en valeur d’artistes au fort potentiel. L’espace culturel de la Fondation Alliances a été pensé comme un lieu d’épanouissement artistique et culturel. Il s’agira d’un espace polyvalent rendu vivant par le biais d’une programmation culturelle alternant rencontres d’artistes, ateliers et conférences structurantes sur les secteurs artistique et culturel grâce au concours de personnalités clés du monde de l’art», expliquent les initiateurs.
Pour son inauguration, la Fondation Alliances dévoile «L’empreinte de mes rêves», une première exposition monographique de l’artiste Ahmed Chiha. Celui-ci présente au public une sélection de ses travaux réalisés au cours des cinq dernières années. Autodidacte, Ahmed Chiha puise son inspiration dans la terre et la mystique pour créer des œuvres où différents mondes et personnages merveilleux cohabitent. Son art est imprégné à la fois de sa profession de jardinier et de sa quête spirituelle, qui s’expriment à travers divers mediums, dont le cuir, la céramique ou le bambou. Dans l’œuvre d’Ahmed Chiha se profile un savant mélange entre inspirations ancestrales, techniques modernes et vision contemporaine. L’artiste peint à l’aide de couleurs industrielles.
Ses représentations, tantôt abstraites, tantôt figuratives, ne sont qu’une succession de minuscules points aux couleurs à la fois douces et chatoyantes. Dans ses toiles, ce sont de fines agglomérations colorées laissant transparaître la matérialité du support qui créent les formes. Des êtres, vaguement anthropomorphes et zoomorphes, voire hybrides, apparaissent au milieu d’une spirale dont le mouvement semble créateur. En suspens au centre de l’espace vierge du support, ces esprits à l’allure archaïque tournent lentement sur eux-mêmes, hors du temps. Ahmed Chiha nous propose d’entrevoir à travers ses œuvres un monde aussi mystérieux qu’invisible.
Il faut dire qu’Ahmed Chiha est depuis lors soutenu et accompagné dans sa démarche artistique par les équipes de la Fondation Alliances et du MACAAL. Présentées lors des expositions E-MOIS, autobiographie d’une collection et écritures ésotériques, les œuvres de cet artiste ont rencontré un vif succès auprès du public international et ont intégré la collection du MACAAL et de la Fondation Alliances.

A propos de la Fondation Alliances

Depuis 2009, la Fondation Alliances accompagne le développement social et culturel du Maroc et participe au rayonnement de l’art contemporain marocain et africain à travers ses programmes phares : le Lcc Program (2013), le Parc de Sculptures Al Maaden (2013), le programme Passerelles (2014) et le Musée d’Art Contemporain Africain Al Maaden – MACAAL (2016). La Fondation Alliances a toujours travaillé en étroite collaboration avec un réseau de photographes et d’artistes émergents à travers ses différents programmes, que ce soit par un soutien financier, du mécénat de compétences ou un accompagnement personnalisé. Parti du constat d’un manque de structures d’accueil pour les artistes, d’accompagnement et de formation aussi bien au Maroc que dans le reste du continent africain, et fort de son expérience et de son expertise.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *