Etat d’urgence d’instants poétiques : Pour porter un nouveau regard sur la création hors murs

Etat d’urgence d’instants poétiques : Pour porter  un nouveau regard sur la création hors murs

La 3ème édition investit le Jardin d’Essais Botaniques et le Cube Independent Art Room

La ville de lumière Rabat accueille la 3ème édition d’État d’Urgence d’Instants Poétiques (EUIP), du 7 novembre au 7 décembre 2020 et investit le Jardin d’Essais Botaniques de Rabat (14 au 21 novembre 2020), et le Cube Independent Art Room (du 7 novembre au 7 décembre 2020).

Fondée par Bouchra Salih, cette manifestation est une invitation à réconcilier art et nature, à porter un nouveau regard sur la création hors murs, à questionner le lien entre l’œuvre, l’espace et le public et de faire du Jardin d’essais botaniques un espace de création in situ, un laboratoire d’inventivité et de fusion. « Mon défi est de continuer à inventer et cette nouvelle programmation qui investit les deux lieux, c’est aussi faire vivre au public l’expérience des œuvres Intérieur/Extérieur », explique à ce sujet Bouchra Salih, fondatrice d’EUIP.

A cet effet, le programme offre une exposition In Situ au jardin d’Essais Botaniques, réunissant les artistes Khadija El Abyad, Othmane Bengebara, Brynony Dunne, Mohamed El Baz, Jumana Manna, Abdeljalil Saouli, Loutfi Souidi et Abdessamad El Mountassir. L’événement présente également «Temps de conversation». Il s’agit d’une rencontre entre artistes et élèves d’arts appliqués du Lycée Les orangers de Rabat et le Lycée Farabi de Salé. Au menu également «Les murmures d’artistes» et un cycle cinéma.

Ce dernier propose la projection de plusieurs films dont notamment « Relatives Wilde » de Manna Jumana, «La rose du sud» d’Ahmed Mesnaoui (1964) et «Le jardin de Louardiri» d’André Gonldenberg.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *