CultureUne

Etre Ici : Un voyage magique aux six lieux emblématiques de Tanger

© D.R

A la découverte de la ville du détroit et de ses trésors cachés

[box bg= »# » color= »# » border= »# » radius= »0″]

45 artistes marocains, français, espagnols et belges ont été invités, au cours de cette troisième édition, à se produire chacun selon sa discipline artistique.

[/box]

La ville du détroit vient de fêter à sa manière la journée du patrimoine. C’était à l’occasion du Parcours artistique Tanger 2018, dont les travaux ont eu lieu, dimanche 16 septembre, sous le même slogan que les deux éditions précédentes «Etre Ici». Initié par l’association Ssilate, cet événement biennal a constitué, selon les organisateurs, un grand rendez-vous culturel et artistique pour découvrir la ville du détroit et ses trésors cachés. Il s’agissait ainsi d’une invitation aux Tangérois, un questionnement sur eux-mêmes et leur patrimoine.

Et comme prévu, 45 artistes marocains, français, espagnols et belges ont été invités, au cours de cette troisième édition, à se produire chacun selon sa discipline artistique. Ce qui a permis d’en faire «un événement culturel au diapason d’une ville qui inspire les artistes, lecture intimiste d’un patrimoine architectural chargé d’histoire», selon les organisateurs.

Au grand bonheur des amateurs du patrimoine, cette troisième édition a proposé un parcours pour la découverte de lieux mythiques et chargés d’histoire de la ville. Il s’agissait notamment de la résidence d’Emily Keene et du Grand Chérif d’Ouazzane Sidi Haj Abdeslam, la maison Jnan Kaptan, la prison du Mechouar, la Tour du ciel, la Cinémathèque de Tanger et le Borj Dar Baroud.

Fidèle à l’ambition de ses initiateurs, «Etre Ici vous ouvre de nouvelles portes en réinvestissant des lieux identitaires, singuliers, insolites et parfois insoupçonnés du patrimoine tangérois pour des rencontres artistiques», poursuit la même source.

A l’instar des deux précédentes éditions, les 45 artistes se sont produits devant un large public et sur les six lieux emblématiques choisis pour Parcours artistique Tanger 2018. D’autant plus que cet événement a été placé encore cette année sous le signe de la rencontre, invitation au dialogue entre un artiste, un public et un lieu. «Les artistes font revivre les lieux, les accaparent, leur donnant une nouvelle lecture entre passé, présent et futur, nouveaux terrains d’inspiration et d’action pour une scène éclectique», précise-t-on.

Constituée en grande partie d’artistes et de professionnels en communication, l’association Ssilate s’est donné pour mission de concevoir et réaliser des événements de sensibilisation qui créent des ponts, favorisent les rencontres et les échanges entre les publics et le monde culturel, artistique/créatif, patrimonial, social et environnemental du Maroc.

Articles similaires

SociétéUne

Interception au large de Dakhla d’une pirogue avec à son bord 91 candidats à la migration irrégulière

Un moyen nautique de la Marine Royale a intercepté, mercredi à environ...

EconomieUne

Les aéroports du Maroc ont accueilli plus de 12,3 millions de passagers à fin mai

Les Aéroports du Maroc ont enregistré, durant les cinq premiers mois de...

ActualitéUne

Voici le menu de la réunion du conseil de gouvernement de ce jeudi

Un Conseil de gouvernement se tiendra jeudi sous la présidence du chef...

ActualitéUne

Célébration ce jeudi du 54ème anniversaire de SAR le Prince Moulay Rachid

Le peuple marocain se joint à la Famille Royale pour célébrer, jeudi,...