Culture

Exposition au MMVI : Société Générale Maroc fête ses 110 ans d’existence

Dans le cadre d’une collaboration établie entre Société Générale Maroc et la Fondation nationale des musées, le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat accueille «110 Ans, 110 Œuvres». Il s’agit d’une exposition de référence qui le célèbre 110ème anniversaire de la banque.

À l’occasion de son 110ème anniversaire, Société Générale Maroc s’associe à la Fondation nationale des musées (FNM) pour célébrer l’art et la culture marocains. A cette occasion, les deux institutions viennent d’inaugurer une exposition inédite intitulée «110 Ans, 110 Œuvres». Présentée du 22 septembre au 21 janvier 2024, au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain à Rabat, cette exposition dévoile une riche collection de la banque. «2023 est l’année du 110ème anniversaire de la présence de Société Générale au Maroc. Pour célébrer cette histoire et cette mémoire commune, nous avons souhaité mettre en lumière une partie précieuse de sa collection qui traduit toute la richesse de l’évolution de la peinture au Maroc afin de partager avec le grand public et pour la première fois hors des murs de la banque», a déclaré Ahmed El Yacoubi, président du directoire de Société Générale Maroc, lors de la présentation de l’exposition. Pour sa part, Mehdi Qotbi, président de la FNM, a souligné que «cette exposition est l’occasion de célébrer la passion de la banque pour l’art et son engagement envers les artistes marocains, elle constitue un véritable hommage à la créativité et au talent artistique qui les animent, mettant en avant la contribution précieuse de Société Générale Maroc envers la culture». Il faut dire que la collection (dont une partie dévoilée) a été initiée au début des années 70 par l’ancien président de Société Générale Maroc feu M’hamed Bargach, qui a ouvert la voie au mécénat par l’acquisition des toutes premières œuvres de la collection et l’ancien président Abdelaziz Tazi qui a activement œuvré à l’enrichissement progressif de cette dernière, tout en la faisant rayonner à travers des expositions thématiques annuelles.

Un parcours retraçant quatre grandes périodes
Le parcours de l’exposition invite à un voyage intemporel où convergent les époques. Selon Abdelaziz El Idrissi, commissaire de l’exposition et directeur du Musée Mohammed VI d’Art moderne et contemporain de Rabat, «le parcours retrace l’histoire de l’art au Maroc à travers quatre périodes». Ainsi la première section présente l’émergence de la peinture moderne du début du 20ème siècle avec les premières tentatives artistiques de Ben Ali R’bati jusqu’aux années 50. «Il questionne les balbutiements de la modernité artistique depuis les moments fondateurs marqués par les essais picturaux de Mohammed Ben Ali R’bati. Suite à sa rencontre avec la toile, il initie l’histoire de l’art marocain dans sa conception moderne, en adoptant une démarche subjective qui rompt avec les modes d’expression collectifs des arts traditionnels. Avec lui, l’art marocain commence déjà à s’exporter en Europe grâce à son mécène John Lavery qui, lui, organise des expositions à Londres et à Marseille», explique-t-il. En ce qui concerne la deuxième, elle couvre la fin de cette période ainsi que les années 60 et 70 qui correspondent à l’institutionnalisation de la formation et de la transmission dans le domaine artistique. S’ensuivent les années 80 et 90, marquées par l’affirmation de l’individualité artistique avec des démarches purement intimes et personnelles. La quatrième période, quant à elle, s’amorce au début des années 2000 et s’étend jusqu’à aujourd’hui, caractérisée par des approches inscrites dans un contexte de mondialisation des pratiques artistiques.

Bientôt un Musée Société Générale Maroc
L’exposition «110 Ans, 110 œuvres» préfigure ainsi la nouvelle ambition de la banque de se doter d’un nouveau musée. Situé dans un bâtiment centenaire au cœur du centre de Casablanca qui fut pendant des années son premier siège historique. «Le bâtiment qui a été en 2013 complètement rénové avec préservation de sa façade classée retrouvera une nouvelle vie et une nouvelle vocation : on y exposera à partir de fin 2024 et de manière permanente la singulière collection de la Société Générale, en interaction permanente avec la scène artistique nationale et internationale», annonce Ahmed El Yacoubi. Le musée incarne la volonté de la banque d’œuvrer en faveur de la promotion des arts et de leur diffusion auprès de larges publics, avec la volonté de susciter de nouvelles vocations et favoriser l’émergence de jeunes talents. «Ce lieu de mémoire et du renouveau abritera également le siège de la fondation de la banque, pour la solidarité et la culture, que le dernier conseil de surveillance de la banque a décidé de rebaptiser Fondation Société Générale Abdelaziz Tazi, en hommage à cet homme pris de passion pour l’art et les artistes, et qui a pleinement contribué à faire de la banque ce qu’elle est aujourd’hui», ajoute-t-il.

Une collection de tapis de la banque trouvera place à Dar Si Said
Le partenariat inclut également un projet pour la préservation du patrimoine culturel. En effet, Société Générale Maroc et la Fondation nationale des musées s’investissent activement dans la concrétisation du Centre national de conservation et restauration de tapis et textile, situé dans le Musée national du tissage et du tapis Dar Si Said à Marrakech et soutenu financièrement par Société Générale Maroc. Une grande collection de tapis de la banque trouvera place au sein du musée pour être conservée.

Articles similaires

Culture

Groupe marocain Tafsout Band lance «Is Tktit»

Le groupe Tafsout (printemps) vient de lancer son tout nouveau single intitulé...

Culture

Chanteuse marocaine installée au Canada: Leila Gouchi en mini-tournée aux Pays-Bas

L’artiste marocaine Leila Gouchi vient de clôturer dimanche sa mini-tournée aux Pays-Bas....

Culture

Appelé ComediaBlanca : Un 1er festival de l’humour égaie Casablanca

Une première. Un festival de comédie est dédié à la métropole économique....

Culture

Ramadan 2024 : Voici ce que propose la grille de programmes de 2M

«FEDTV 3», «Jib Darkom», «Bnat Lahdid»…

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus