970x250

«Fatema, la Sultane inoubliable» en salles le 28 septembre

«Fatema, la Sultane inoubliable» en salles  le 28 septembre

«Fatema est marquante, pendant 40 ans au moins sur le plan marocain, arabe et international, par ses travaux sur la société ou son rapport à la religion. Je pense que c’est une personnalité qui mérite amplement d’être traitée dans un film cinématographique».

Très attendu, le nouveau film cinématographique, consacré à la défunte Fatema Mernissi, réalisé par le producteur et réalisateur Mohamed Abderrahmane Tazi, fera sa sortie dans les salles obscures nationales dès le 28 septembre 2022. L’annonce est faite par le cinéaste lui-même, tout en postant sur sa page officielle Facebook la bande annonce officielle du film. En effet, le film intitulé «Fatema, la Sultane inoubliable», est coécrit en collaboration avec la réalisatrice Farida Belyazid. Il met en scène la vie de Fatema Mernissi, une sociologue et écrivaine engagée, audacieuse et révolutionnaire dans ses actes et ses écrits. «Fatema est marquante, pendant 40 ans au moins sur le plan marocain, arabe et international, par ses travaux sur la société ou son rapport à la religion. Je pense que c’est une personnalité qui mérite amplement d’être traitée dans un film cinématographique», avait déclaré à ALM Mohamed Abderrahmane Tazi. Le cinéaste qui intervient dans le film en tant qu’acteur connaît parfaitement Fatema Mernissi depuis son enfance. «J’ai connu, côtoyé et fréquenté Fatema Mernissi durant plus de 50 ans. A travers les ouvrages de la femme libre et rebelle, elle était à l’écoute du Maroc qui bouge et dans l’observation permanente de ce qui se passe dans la société».
Il faut noter que le film a été tourné à Zagora et Rabat. La comédienne Meryem Zaimi y campe le rôle principal. «Je trouve que c’est une excellente comédienne avec beaucoup de talent. De plus, il y a une certaine ressemblance sur le plan physique», expliquait-il. L’œuvre réunit également Rachid El Ouali, Nissrine Erradi, Malika El Omari, Brice Bexter El Glaoui et d’autres.
Mohammed Abderrahman Tazi n’est plus à présenter. Il est considéré comme l’un des vétérans du cinéma marocain. Il compte à son actif plusieurs célèbres fictions dont «Le grand voyage», «Badis», «À la recherche du mari de ma femme», «Lalla Hobby» ou «Les voisines d’Abou Moussa». Quant à son parcours, il a occupé plusieurs postes dont celui de producteur et réalisateur de programmes culturels pour la R.T.M. Il a également été délégué de production sur des longs métrages étrangers tournés au Maroc par des réalisateurs tels que Robert Wise, John Frankenheimer, Robert Dalva, Mario Camus, John Huston, Francis Ford Coppola ou Ivan Passer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *