Culture

Festival national des arts populaires de Marrakech : La Chine à l’honneur de la 53ème édition

© D.R

Sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, en partenariat avec le ministère de la jeunesse, de la culture et de la communication avec le soutien de la wilaya de la région Marrakech-Safi, du conseil de la région Marrakech-Safi, du conseil de la ville de Marrakech et de la commune du Mechouar Kasbah se tiendra du 4 au 8 juillet 2024, sous le signe «Rythmes et Symboles Éternels», le 53e FNAP.

Au programme, plus de 700 artistes issus de différentes régions du Royaume et trois célèbres troupes étrangères venant des quatre coins du monde, dont l’Afrique, l’Europe, l’Amérique latine, l’Asie et l’Inde. Chacun apportant avec lui une part de l’âme de sa région.
Cette 53e édition rendra hommage à la Chine en tant que pays invité d’honneur. Telle une fenêtre ouverte sur le monde, le FNAP s’applique à perpétuer cet idéal. Cette édition signe les 53 bougies de cet évènement ouvert sur les musiques et danses du monde et sonne déjà comme la continuité de sa réussite, tant populaire dans l’ensemble du Royaume qu’internationale et humaine.
Le professeur Mohamed Knidiri, président de l’AGA et directeur du Festival, souligne que «cette année et malgré les différends politiques et la disparité dans les traditions et coutumes, les ensembles folkloriques des danses traditionnelles d’ici et d’ailleurs danseront au nom de la fraternité mondiale, si chaleureuse dans l’impériale ville ocre des Almohades Marrakech.

Cette année a été gravement marquée par le conflit et la crise humanitaire que subit la Palestine, le FNAP va en quelque sorte réussir à chasser les mauvaises pensées pour renouer avec les valeurs fondamentales qui caractérisent le Maroc grâce à Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui apporte indéfiniment sa pierre à l’édifice de la fraternité, de l’humanité, de la solidarité et de la paix dans cette région aussi bien que dans le monde.

Cette 53ème édition, c’est aussi un Festival entre adaptation, résilience et espoir, en particulier riche «d’espoir» tourné vers l’avenir pour mieux accueillir les festivités de l’année 2024.
Aujourd’hui le comité d’organisation assure un renouveau à cette emblématique manifestation, notamment grâce aux nouvelles technologie de l’information qui prennent chaque jour plus d’ampleur dans notre société à l’image de la toile médiatique mondiale, nous continuons de tisser des liens avec les pays du monde entier, et ce, au travers d’un échange riche en sons, danses, couleurs et humanité dans le partage de notre patrimoine, la découverte et l’appréciation de nouvelles cultures.

Le FNAP permet en outre de développer l’activité touristique et hôtelière dans la ville et ses régions qui bénéficient des retombées de l’événement qui créent une dynamique culturelle, facteur d’envergure de l’attractivité touristique aussi bien pour les nombreux touristes que les autochtones, tout en créant des emplois pour aussi bien les jeunes que les moins jeunes durant la période estivale, tout en stimulant l’activité des entreprises de l’artisanat et évidemment développer le secteur du tourisme local et de l’hôtellerie aussi bien qu’à l’échelle nationale.
L’édition 2024 sera aussi fantastique que bénéfique et propice à l’échange interculturel, en unissant des ensembles régionaux de la planète Terre.

Articles similaires

Culture

FIDADOC 2024 «Les mots qu’elles eurent un jour» de Raphaël Pillosio remporte le Grand Prix

Le film «Les mots qu’elles eurent un jour» du réalisateur français Raphaël...

Culture

Le groupe entame une tournée dans plusieurs villes : «Fillas de Cassandra» apporte la musique galicienne au Maroc

À l’occasion de la célébration de la Fête de la musique, l’Institut...

Culture

Rencontre autour du livre «Au détroit d’Averroès» de Driss Ksikes à Casablanca

The Kitab Club, en collaboration avec la maison d’édition Le Fennec, organisent...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux